D”un coté le vide à combler, de l”autre les secrets à taires.

D”un coté soi meme, de l”autre l”autre.

D”un coté le flottement libre, de l”autre le poids des concessions.

D”un coté le froid, de l”autre la chaleur.

D”un coté la neteté, de l”autre la moiteur et les sueurs.

Je n”arrive plus a faire le choix, j”aime les deux coté et pourtant les deux m”exasperent

Répondre