Et c”est là que cette conne de question est revenue au galop avec le panache de poussiere qu”on voit de loin.

Qu”est ce que je suis devenue?

Tous les jolis casiers de naturalistes ont volé en eclat et chaque choses jusqu”alors maniaquement compartimenté a coulé, glissé, debordé sur sa voisine.

Personnalité indefinie, vortex emotif, kaledioscope de sentiments.

Le tout tient ensemble mais ne se defini pas par l”adition des composants soigneusement pesé . La definition se fait par l”enchainement des faits et ressentiments.

Tout va bien mais il ne faut pas chercher à savoir.

Tout va bien mais il ne faut pas chercher à juger comme avant.

Les valeurs ont mué, le comportement à changer, il ne manquerais plus qu”a arreter d”analyser.

Mais là c”est loupé ^^ faudrait surtout apprendre a reflechir avant de parler… 

Répondre