Les ateliers de cours de cuisine sur Paris.

Ce n’est un secret pour personne : j’aime cuisiner. J’aime tout autant cuisiner que je n’aime pas faire la vaisselle. C’est à dire passionnément. J’ai une fâcheuse tendance à faire ce que je veux des recettes sans trop écouter les livres ou les conseillers présents dans la pièce, du coup il me manque parfois des bases ou des astuces. D’où mon intérêt pour les cours de cuisine .

J’ai eu l’occasion d’en essayer plusieurs sur Paris et ne compte pas en rester là. Mais sans conseils de personnes ayant déjà essayé tel ou tel atelier, c’est parfois la mauvaise surprise, surtout quand on voit ce que peuvent couter certains ateliers.

En premier j’ai essayé l’une des salles de l’atelier des chefs.
Situés en plein cœur de Paris, les lieux ont tout pour vous inciter à vous mettre aux fourneaux : grande verrière lumineuse, table de travail brossée, matériel rutilant. Je connaissais déjà l’atelier de nom mais je n’avais jamais participé à cause du prix un peu trop élevé.

Après essai, j’avoue que le grand cours avec une vingtaine de participants j’ai trouvé ça intéressant mais je n’aime pas la formule. Au final on a l’impression de se retrouver en cours de chimie au lycée et chacun met la main à la pâte sans s’exercer individuellement aux gestes qu’on nous montre. C’est quelque part pas assez pédagogique.

L’autre adresse que j’ai essayée est plus sympa puisqu’on est divisé en petits groupes de trois à quatre personnes et tout le monde s’essaye à la recette en entier. L’atelier Cirelli c’est ainsi beaucoup plus pédagogique et le décor est plus intimiste puisqu’on est ici comme dans une grande cuisine et non pas une salle de classe. En plus, petit clin d’œil à l’équipe, l’ambiance entre les cuisiniers est très sympathique, et rajoutez à ça la bonne humeur du cours.

Autre essai : l’atelier cuisine du magasin « treize a table » rue de Rivoli.
Je n’y suis pas allée car je trouvais le cours trop cher, mais les amies qui s’y sont essayé ont trouvé le cours dogmatique. Très peu de discussion sur le pourquoi du comment de la recette.

Alors au final comment fait on pour choisir un cours de cuisine, surtout quand on vois les tarifs?

Et bien je dirais qu’avant toute chose on écoute les copines et le bouche à oreille. Ensuite on regarde le menu des cours qu’il propose pour essayer de choisir quelque chose qui colle vraiement avec ce qui nous interesse. Et en dernier on essais d’appeller pour savoir quelle fonction aura notre prof (restaurateur, cuisinier, dieteticienne etc…)

Une réponse à “Les cours de cuisine sur Paris”
  1. Marinette dit :

    il m’en faudrait un spécial pour les grosses nulles, les adeptes du plat tout fait à mettre au micro-ondes 🙂

  2.  
Répondre