Bon, entendons nous bien… les déménagements je gère. Cartons, démarches, état des lieux, etc, pour moi c’est aussi simple qu’un bon tiramisu : suffit de s’y mettre consciencieusement et puis c’est bon.

Mais là, comme je suis complètement stupide, j’ai eu les yeux plus gros que le ventre. Non seulement j’accumule les taches de déménagement et la plus grosse période de taf au boulot, mais en plus je me retrouve à sortir tous les soirs pour des soirées que je n’ai absolument pas envie de rater (de par leur intérêt ou de par leur occasionalité*).

D’ailleurs il a suffit que je mette “moncotefille” en pause pour recevoir une dizaine de propositions par semaine…

Donc désolée pour le coté bohémien que va prendre le blog pour les deux semaines à suivre mais… je suis sur le point d’être dépassée :p Alors je mets des priorités.

* Et oui j’invente des mots si je veux

Répondre