Retour sur les notes de travail de Imbolc

Apres coup il me semble nécessaire de revenir sur les remarques que j’avais émises sur la célébration de Imbolc. Car, malgré le banquet et les préparations magiques il a manqué quelque chose à cette journée. La soirée ne s’est pas vraiment passée comme je le pensait mais le léger malaise qui subsiste ne vient pas de là.

En fait il a quand même eu un manque de ritualisation. Je m’en suis rendu compte pendant le banquet et j’en prends toute la mesure depuis hier. En fait, il manquait le moment de recueillement, l’offrande et l’acte symbolique.

Avec tout le recul que peuvent offrir deux jours, je pense qu’il aurait quand même fallut observer un temps rituel. Sans tomber dans un réel cérémoniel il aurait fallut au moins se recueillir un certain temps, faire l’offrande d’une partie du banquet et observer le rite de l’allumage des bougies aux fenêtres.

Je me rassure à cette heure en me disant que la rédaction des notes de travail m’a permis de marquer un le temps du recueillement et de la méditation. De même, le fait d’offrir les mets du banquet à toutes les personnes présentent sous mon toit à pu combler l’oublis de l’offrande. Mais je compte sur la pleine lune approchante pour palier au manque de ritualisation du sabbat, afin de marquer définitivement le passage à Imbolc…

Répondre