Au fil de l’eau…

Et on commence gentiment, les trucs que je sentais poindre le bout du nez entrent en la scène.

1er acte:

Le colloque m’annonce qu’il va déménager. Bon, étrangement j’ai pas eu d’attaque nerveuse et je me rend compte actuellement que j’étais parfaitement bien préparé à ça et que ça me fait autant plaisir pour lui que pour moi. Qui plus est depuis il est très loquace.

acte2:

Rédaction d’annonce et on envois ça sur les site classique de la collocation. Préparation d’une annonce pour la fac etc… Réflexion ouverte avec le doudou pour voir s’il accepte toujours aussi bien que je soit en colloque avec un mec et il m’annonce avec un grand sourire que le meilleur colloque que je pourrais trouver serait une lesbienne! Bien, doudou, … on en reparlera de la notion de fidélité.

M’enfin, au lendemain de l’annonce y a déjà deux réponses, au surlendemain 8, j’espère que ça sera pas trop la foire tout ça. Surtout qu’il va falloir voir les candidats et trouver les bonnes questions à poser.

Répondre