Cette note est dédicacée à Pierre

Avez-vous déjà vu fruit plus charnel que la grenade ?

Pleine et entrouverte, la peau craque lorsqu’on la force avec les doigts. Elle libère un jus carmin et vous invite à vous lécher les doigts. Evidée et retournée elle évoque le bœuf écorché. Un grain sur la lèvre, elle reste ferme et pleine de promesse avant d’éclater sous votre dent en libérant son sucre et son piquant sur des papilles à la fête.

Ne chercher pas de luxure entre ces graines mais sucez au plus vite le jus qui barbouille vos lèvres, car les taches qui en résulterons aux vêtements seraient offense à ce fruit et à la gourmandise. Perséphone aurait du se méfier, mais la plénitude de trois graines offertes est tel le fleuve à l’assoiffé : la promesse d’un paradis à venir, qu’un cœur de gourmand n’aurais jamais force à refuser.

6 réponses à “La grenade”
  1. LaTomate dit :

    C’est pas pour rien que dans le Coran, la grenade est appelée « le fruit du paradis ».

  2. LaTomate dit :

    (PS, maintenant un billet sur les litchis, dont je raffole).

  3. Gima dit :

    pfff le litchis :-/ le problème c’est qu’un litchi t’a 50 % de chance qu’il soit pas bon. alors qu’avec une grenade pas de crainte, c’est toujours bon 😀

  4. LaTomate dit :

    Je proteste !!! Les grenades des fois sont amères, parfois moins juteuses.

    Et puis la magie du litchi : deux litchis n’auront jamais tout à fait le même gout.

  5. Dom dit :

    La grenade ornait les colonnes du Temple de Salomon, fruit mythique, porteur de tant de symboles.
    Et si bon !!

  6. Darquandier dit :

    Avant la grenade, il y avait la poudre à canon…

  7.  
Répondre