Je le disais précédemment, la blogueuse n’est pas une no-life, la preuve : elle parle de sa ville, de ses adresse, etc…

J’avoue que personnellement c’est une discipline que j’aime énormément, surtout qu’elle va souvent de pair avec la photographie. Mais avouons que c’est un exercice qui mérite une vraie critique. Or, étant toujours aussi flemmarde, je finis souvent par faire de simples commentaires manquant d’exhaustivité…

Par contre, par ce phénomène, on en vient à penser que toutes les blogueuses sont des parisiennes. Allez savoir pourquoi. Sorti des règles statistiques qui veulent qu’ayant beaucoup de françaises à Paris il y ait beaucoup de blogueuses à Paris, on ignore pourquoi tout est braqué sur la capitale française.

Sur un forum ayant traité de la question quelqu’un a ainsi dit « la blogosphère est tellement parisienne que, quand on me contacte, on n’imagine même pas que je n’habite pas Paris … ».

Et puis il faut voir dans quel visage de Paris on évolue : le marais, la rue du cherche-midi, les Champs Elysées. Les quartiers populaires on aime bien, mais on parle plutôt des adresses qui me paraissent plutôt branchées, hype ou luxe. Quand on parle resto ou bar même logique, bien loin du rade parisien on parlera surtout de troquets lounge et de restos grandioses mais bien cachés.

Enfin heureusement ce n’est pas le cas de toute la blogosphère parisienne. Il y a quand même des bobos parisiennes aux revenus plus modestes (comprendre qui hésitent à mettre plus de 100 € dans une fringue).

Et puis il y a le groupe hétéroclite des non parisiennes. Les expat’ à l’étranger et les provinciales font souvent grand cas du problème. La vie ne se résume pas à Paris et au « Paris je t’aime, moi non plus« . Même si certaines sont souvent très fières de leur week end shopping à la capitale, la localisation principale de leur blog permet de trouver un certain exotisme dans cette meute de blogs, et dieu merci!

C’est vrai qu’à lire toutes ces adresses sur Paris on finit par avoir envie d’y être. Le cas des macarons Ladurée est un excellent exemple. Personnellement je ne leur trouve rien de faramineux (à part leur prix), mais les blogueuses en on fait une telle critique que c’est devenu THE référence (et même moi je me suis déplacée pour voir le phénomène :p)

Au début je me suis demandé si cela tenait au fait que les parisiennes furent parmi les premières blogueuses, ou si celles ci jouissaient d’une plume plus … « télérama style ». Mais je doute de ces causes comme principale explication au phénomène.

En tout cas, ce phénomène de présentation d’adresses m’a quand même permis de sympathiques découvertes et des sites tels que http://dismoiou.fr permettent de faciliter encore plus ce phénomène de revue d’adresse.

7 réponses à “[Semaine: blog de fille] 4 -La vie, la vraie, est dans ma ville”
  1. Dom dit :

    Moi, nantaise, Manou Parisienne, ou comment conjuguer les deux. Mais c’est vrai que toutes les invitations sont pour les parisiennes et quand on te propose de venir à une avant première et que tu réponds que oui, bon, t’es un peu à 450 kms quoi, les gens sont toujours surpris.
    Et oui, il y a aussi des blogueuses en province, et qui entendent bien y rester.

  2. Gima dit :

    Je discute pas mal avec des bloggeuse suisses ces temps ci, elles ont les mêmes remarques

  3. wawaa dit :

    OUAIS LA PROVINCE C EST BIEN ! LA PROVINCE PROFONDE C EST ENCORE MIEUX !

    [Ceci était un communiqué des fans du Gers]

  4. Delphine dit :

    Tu as raison, délocalisons! Par exemple à Nice, je connais une adresse où les macarons ne sont pas tristes et les chocolats n’ont rien à envier à ceux de JP Hévin!
    Mais bon, j’ai beau être une provinciale (et même une campagnarde, n’ayons pas peur de l’dire!), mon coeur est resté à Paris depuis mon passage obligé pour les études… Je suis heureuse de pouvoir y retourner de temps à autre!

  5. Gallïane dit :

    Bon alor smoi, je suis une provinciale amoureuse de Paris ! Cruel dilemmne, puisque je ne me résouds pas à quitter mon Auvergne chérie, mais j’ai le plus grand mal à me passer de la capitale ! Vivement le TGV !!!

    Sinon pour en revenir, avec ton sujet, je crois encore une fois que j’échappe à la règle du « blog de fille qui parle – aussi- de sa ville !
    En même temps, je vais pas vous parler de Tchernoville, y’a rien à dire sur le sujet… ou si je le fais, c’est plutôt des bouseux qui y vivent dont je risque de vous brosser le portrait ! Et ça serait pas joli, joli !!! 😀

  6. Angie dit :

    Que dire lorsque tu habites hors de France ???

  7. Anaïs dit :

    je découvre avec intérêt ta semaine de blog de filles, et j’adore. pour les macarons Ladurée, j’ai moi aussi voulu tester, et j’en suis revenue : http://le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.skynetblogs.be/post/5510414/des-macarons-et-marieantoinette
    mais c’est vrai que c’est la blogosphère qui m’en a donné envie. depuis, j’ai décidé de me lancer dans la promo des macarons belges Darcis, bien meilleurs et deux fois moins chers, na
    bon je continue ma lecture

  8.  
Répondre