Entendu dans la rue d’un enfant à son grand père :

« – En fait quand tu seras vieux tu seras mort. »

2 réponses à “Le temps d’une logique enfantine”
  1. Natacha dit :

    Dans une société atteint de course à la jeunesse à outrance pas étonnant qu’un enfant ne sache comment se représenter la mort autrement que comme une fin, le plus rien, le mort… Cet enfant a eu une réponse vraiment sujet à réflexion.

  2. Clémentine dit :

    Je trouve cette refléxion juste adorable.

  3.  
Répondre