4ème concours sous l’égide aujourd’hui de ToutAllantVert.

Un concours qui va donc se baser sur des valeurs écologiques, si ce n’est pas éco-citoyennes. Mais rien de moralisateur ici, juste de quoi démontrer qu’un petit rien fait par de nombreuses personnes finira par créer un grand geste : c’est en amassant des pierres qu’on redresse une montagne.

Concours : « Les petits gestes font les grandes rivières »

  • Pour Participer : Tout au long de mes publications, j’essaie de vous sensibiliser à l’écologie, l’éco-citoyenneté et au bio. Aujourd’hui, prouvez moi que ce n’est pas en vain en me citant une attitude ou un objet qui symbolise pour vous la démarche d’écologie personnelle. Vous pouvez présenter plusieurs réponses et n’hésitez pas à être prolixes dans l’explication. Vous pouvez aussi vous aider du catalogue en ligne de toutallantvert.com.
  • Règles : Les participations sont ouvertes jusqu’au samedi midi et l’annonce des gagnants se fera dimanche soir dans un mail récapitulatif. Vous pouvez donner autant d’exemples que vous le souhaitez, mais essayez de les regrouper dans un même commentaire (à défaut c’est le premier commentaire qui est pris en compte pour la partie tirage au sort).
  • A gagner : Une participation sera choisi par Mlle Gima comme « coup de cœur », et un autre commentaire sera désigné coup de cœur de l’équipe de TOUT Allant vert. Ensuite 3 autres bons exemples seront tirés au sort et seront désignés gagnants. Chaque gagnant se verra attribuer un bon d’achat de 20 € valable sur l’ensemble du catalogue en ligne de ToutAllantVert

12 réponses à “4ème concours : « Les petits gestes font les grandes rivières »”
  1. Pénélope dit :

    Bon j’espère pas me tromper, c’est bien sous l’article qu’on donne notre réponse ?

    Selon moi c’est le geste qui compte, bien entendu si tout le monde pouvait faire un geste la planète ne déprimerait pas.

    Mes 10 commandements gestes écolo :

    – Ne pas laisser l’eau couler quand je me lave les dents et que je me savonne sous la douche,
    – Eviter de tirer la chasse d’eau pour un simple petit pipi,
    – la boule remplie de graine pour mettre dans la machine à laver le linge efficace non polluante,
    – mon petit jardin bio : cendre de la cheminé, algues et eau de pluie,
    – je vais à pied au boulot,
    – certains de mes meubles sont en carton (réalisation maison)
    – j’essaye de faire attention à mon alimentation en allant à mon biocoop,
    – Une petite touche beauté : les produits fabriqués maison avec les huiles essentiels, la poudre d’alen …
    – J’évite de trop gaspiller la papier et multiplier les impressions,
    – Le tri sélectif est un automatisme,
    – Mon dernier commandement : essayer de faire passer le message autour de moi.

    bisous

  2. Silana dit :

    pour moi, addict de la beauté, c’est avant-tout acheter des crèmes ou du maquillage rechargeables comme chez couleur caramel. Si c’est bon pour la planète, c’est bon pour moi 🙂

  3. Wafaa dit :

    Bonjour, avant de vous parler de mes petits gestes écolo, j’aimerais juste vous dire que ce blog est génial !!! Je viens à peine de le découvrir et j’en suis déjà fan !!!
    Pour le concours :
    Premièrement, le gaspillage du papier … je ne connais pas ! Chez moi, hors de question de jeter une feuille sans qu’elle ne soit entièrement utilisée car je suis très sensible au sujet de la déforestation ! Ah ! Tout ces millions d’arbres abattus chaque année… à ce rythme là on n’aura plus de forêt dans dix ans, et donc plus d’oxygène de respirer !
    Deuxièmement, je suis une adepte des produits bio d’abord parce qu’ils sont respectueux de la nature, mais également parce qu’ils sont doux pour notre corps ! Les produits ordinaires, qu’on trouve facilement en supermarché par exemple, ne sont qu’en concentré de produits chimiques : methylparaben , polyparaben, isoparaben …tout ces produits qui ont des noms plus barbares les uns que les autres ! C’est hallucinant de voir le nombre de produits toxiques qu’on peut se mettre sur la peau en une seule journée, vous ne trouvez pas ? Et bien, c’est pour cette raison que j’ai décidé dire STOP, et de passer aux produits bio. Ainsi, toute ma trousse de beauté s’est mise en mode en bio… et c’est tout un symbole pour moi !

  4. wawaa dit :

    Il existe tellement de gestes pour sauver notre bel espace de vie qu’est la terre, qu’il est difficile de pouvoir tous les énumérer, et parmi ces gestes il y a des gestes tellement simples, comme trier ses déchets, éviter de jeter ses détritus dans la nature, limiter sa consommation d’eau… Mais parfois, on nous rabâche sans cesse tout ce qu’il y a à faire, et l’intégrisme écologique est parfois pressant, culpabilisant. Donnons juste la peine chacun d’entre nous de faire un tout petit geste de temps en temps parce que nous avons une vie qui nous presse aussi. Au quotidien, un petit geste qui, cumulé aux gestes d’autres personnes pourrait être un grand geste, un début de sauvetage de la planète.

    Voilà ce qui en ce moment m’hérisse le poil au plus haut point : trouver des papiers, bouteilles et autres déchets dans la nature. J’adore me balader dans le Gers, au milieu des champs, sur les petites routes de crêtes, dans les forêts, aux abords des beaux châteaux … et en chemin, je croise toujours des cochonneries abandonnées en pleine nature, sans aucun scrupules parce que les personnes qui sont passées par là n’ont pas préféré garder leur étui de cigarettes vide dans leur poche plutôt que de le balancer dans l’herbe, parce que les gens qui passent en voiture préfèrent ouvrir leur vitre et laisser partir leurs petits papiers plutôt que de les conserver à l’intérieur et les jeter ensuite.

    « A toi cher promeneur, cher automobiliste, cher touriste, ne fais pas à nature ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse. Imagine que je débarque chez toi et que je jette partout dans ta maison mes petits déchets, mes papiers, mes bouteilles vides, là au milieu de ton salon, dans ton canapé, sous ton oreiller, parce que je m’en fous de m’en débarrasser là, ça ne m’encombre pas »

    Commençons par ne pas agir de la sorte, gardons nos déchets dans nos poches et dans nos sacs pour les jeter ensuite dans des poubelles prévues à cet effet.

    J’ai pris sur moi depuis que je me balade dans les contrées gersoises 4 ou 5h d’affilée, dans les chemins herbeux, les champs, les jolis coins de natures, d’avoir sur moi un petit sac dans lequel je mets mes propres détritus et dans lequel je mets les petits détritus que je trouve ici ou là, comme un paquet de cigarette égaré, une canette. Evidemment pour des raison d’hygiène, je les attrape avec le sac lui-même, et pour des raisons de sécurité, je ne me mets pas non plus en danger en tentant l’aventure au fond d’un fossé ! Mais voilà, je me dis que si chacun d’entre nous s’arrêtait 3 secondes pour ramasser ces déchets abandonnés, cela débarrasserait la nature d’un fardeau qu’elle n’a pas besoin de porter.

    En attendant, avis à tous ceux qui n’ont aucun respect, il me démange de venir chez vous et d’en foutre partout pour vous montrer ce que ça fait !

  5. Avalon dit :

    Pour moi, un des premiers gestes élémentaires, c’est le tri des déchets et le respect de son environnement quotidien.

    Pendant des années j’ai vécu dans des endroits où le tri sélectif ne se faisait pas et honnêtement, je me sentais mal; oui je jetais mon verre dans les containers à disposition dans les rues parisienne, mais finalement, ce n’est pas ce qui fait le gros de mes déchets. Depuis 6 mois j’habite dans un immeuble équipé pour le tri sélectif et je dois dire que je revis, je me sens moins coupable de consommer et de jeter parce qu’on n’a pas le choix des emballages, parce que les produits sont sur-emballés.
    J’utilise déjà des produits ménagers eco-certifiés, mon eau je la filtre dans une carafe brita, je coupe le robinet quand je me lave les dents (mais bon, ça me parait une évidence ça, je dois le faire depuis que j’ai 6 ans, bien avant qu’on parle d’écologie), je me déplace en transports en commun (en même temps, je n’ai pas de voiture), j’éteins ma télévision, je ne la mets pas sur veille, je fais des cycles courts à basse température, j’ai mis une bouteille d’eau dans mon réservoir de chasse d’eau, bref, je fais ce que je peux à mon niveau.
    Il me manquait le tri et j’ai découvert les produits de beauté bio (grâce à Mlle Gima d’ailleurs ;)) avec lesquels j’étends encore un peu plus mes gestes du quotidien.

    Une question me taraude souvent cependant : ma goutte d’eau est-elle suffisante quand je vois le comportement des grandes entreprises et des grandes industries?

  6. Lisa dit :

    Je pense que ce sont les petits gestes de tous qui font une bonne écologie, des gestes ultra simples qui ne demandent presque aucune adaptation!
    Par exemple, acheter des ampoules basse consommation, éteindre la lumière lorsque l’on sort d’une pièce ou mieux encore, profiter de la lumière du jour le plus longtemps possible (donc construire des fenetres 🙂 )!
    Ensuite, prendre les transports en communs, ou aller à pieds, ou à vélo dés qu’on peut.
    Faire attention aux dépenses en eau, et en électricité. Trier ses déchets, surtout dans les communes où le tri est très bien organisé!
    Après il ya des choses plus poussés, comme acheter bio, éviter l’utilisation des sacs en plastiques, en les refusant dans les magasins, regarder les produits alimentaires que l’on achète, pour acheter des emballages recyclables, et le moins d’emballages possibles…
    Voila pour moi!

  7. Alaro dit :

    Bonjour Melle Gima,
    Cela fait maintenant plusieurs années que nous faisons du tri sélectif avant dans les grosses poubelles collectives et maintenant dans nos poubelles individuelles (1 pour les déchets non recyclables, 1 pour le verre, 1 pour le papier, plastique et boîtes en fer et enfin 1 pour les végétaux notamment les branches d’arbres).

    Nous vivons dans la banlieue d’une ville donc un peu au vert. Nous avons un jardin et un petit potager. Il y a également un « coin compost » où nous jetons nos déchets alimentaires (épluchures de légumes, coquilles d’œufs, marc de café, sachet de thé…) ainsi que l’herbe quand mon mari tond la pelouse et tout cela nous sert d’engrais pour le potager. Les vers de terre qui vivent dans le compost sont énormes! Bien évidemment nous n’utilisons pas d’engrais chimique ou d’insecticide. J’ai fait un marché avec les limaces, elles ont droit à 1 ou 2 salades lol!! En plus c’est vrai elles ne me mangent que 2 salades par nouvelles plantations et les autres restent intactes.

    Quant à l’eau, voici nos petits gestes: nous avons une chasse d’eau à 2 débits. Pour se laver les dents, on se remplit un verre d’eau et on ferme le robinet pendant le brossage, on l’ouvre pour rincer la brosse uniquement. Je récupère également l’eau de lavage des légumes pour arroser mes fleurs ou les plantes qui sont dans la maison et pour notre potager, nous récoltons l’eau de pluie dans une citerne.

    Nous n’utilisons plus de sacs plastiques mais les sacs de course recyclables des supermarchés. J’utilise également un panier ou un cabas pour les courses au marché ou à la ferme du coin (œufs, beurre, volaille…).

    Pour les piles et les cartouches d’imprimantes, je les amène sur mon lieu de travail et les dépose dans les containers adaptés pour y être recyclées.

    C’est en faisant ces petits gestes que j’apporte ma contribution 😉
    A bientôt

  8. pivoine dit :

    A la maison on fait des petits trucs tout bêtes et pas contraignants :

    on ne laisse pas couler l’eau quand on se lave les dents
    on ne prend que des douches
    on trie nos ordures
    on consomme fruits et légumes de saison
    on utilise peu de produits ménagers (pas la peine d’avoir une batterie complète pour que ce soit propre) et si possibles bio
    je prends les transports en commun ou mes pieds pour me déplacer :p
    on fait gaffe aux appareils électriques en veille
    on utilise des ampoules basse consommation
    on prend des cabas pour faire nos courses

    il y a surement d’autres choses mais ça me revient pas 😉

  9. Touwity dit :

    Je ne suis pas à fond dans l’écologie, je sais c’est mal. Mais en général, quand je me lave les dents et les mains, je ne laisse jamais couler l’eau. On préfère tout mettre dans le lave-vaisselle plutôt que faire la vaisselle à la main (car on a calculé ça consomme plus). On a dans le jardin un gros bidon qui récupère l’eau de pluie et c’est comme ça qu’on arrose notre jardin. Finalement on a une baignoire dans la salle de bains, mais je prends que des douches. Et pour finir, on recycle nos emballages.
    Je sais c’est peu comparer à d’autres personnes qui sont plus éco-citoyens, mais c’est toujours ça de pris !

  10. sab dit :

    Je te dirais bien « trier tous ses déchets, s’investir durablement, ne pas utiliser trop d’éléctro-ménager, n’utiliser que des sacs en tissus » … Mais en vrai ce serait un peu hypocrite de ma part (et pour les sacs en tissu en vrai si je le fais en bas de chez moi c’est parce que je me rebelle contre le fait qu’ils soient dorénavant payant, pas parce que je veux sauver la planète, vu que de toute manière je les recycle ensuite en sacs poubelles).

    Alors je dirais avec honnêteté: essayer d’imprimer le moins de documents possibles, écrire recto/verso pour lutter contre la déforestation, couper l’eau quand je ne l’utilise pas, éteindre toutes les lumières en sortant d’une pièce, remplacer progressivement les halogènes chez moi par des ampoules basses consommation. Mais surtout SURTOUT: profiter au maximum des espaces verts qui nous entourent. Ca ne lutte contre rien, je te l’accorde. Mais ça fait drôlement plaisir !

    Bisoussss

  11. Petite Fée dit :

    Pour ma part, j’essaie au quotidien , même si je suis consciente de ma dépendance à la vie moderne et tout ce qui l’entoure, de faire attention au tri de mes déchets, à ne rien jeter par terre, à ma consommation d’eau.
    J’ai un projet qui serait de monter une association afin de nettoyer les espaces naturels des détritus qui les défigurent déposés par des gens sans malheureusement aucune conscience du temps de désagrégation des déchets qu’ils jettent.

  12. Ezrine dit :

    Réponse d’un blog à un blog :
    http://ecolo.unblog.fr/2008/04/09/sacs-furoshiki-fabriquer-des-sacs-soi-meme
    Une démonstration impressionnante qui nous montre une technique japonaise ancestrale : la confection de sacs « furoshiki », simplement à partir du pliage de carrés de tissus…
    Voilà un moyen simple de trimballer ses courses lorsqu’on n’a pas prévu de sac. J’ai souvent un bout de tissu sur la tête ou dans les cheveux l’été. Il faut que j’essaye, ça m’évitera d’avoir à racheter des sacs en plastique quand j’oublie les miens…

  13.  
Répondre