On est jeudi, c’est l’heure de la chronique Save My Brain ! Et dans la ligne droite de mon précédent article sur les parisiens et le bronzage voici: Je n’ai pas essayé pour vous le bronzage urbain

Nous sommes actuellement au printemps ; l’été attend sa date officielle de lancement le 21 juin prochain. Or, le week-end dernier à Paris, si ce n’était pas l’été c’était rudement bien imité. Joli petit 24 degrés et soleil éblouissant poussant même les plus casanières à aller mettre le nez dehors.

Ayant la sale habitude de prendre un coup de soleil en dix minutes (montre en main) en début de saison, ce fut pour moi l’occasion d’appliquer la « marche du ninja » qui impose une progression d’ombre en ombre, et donc un itinéraire absolument pas longiligne lorsqu’on se déplace en ville. Mais le beau temps était trop tentant, il fallait qu’on aille en profiter (à l’ombre des arbres) dans un parc.

Seulement, si je suis légèrement « allergique au soleil » ce n’est pas le cas de tous le monde, et la populaire urbaine ayant rallié ce jour là le parc voisin semblait mettre en application la délicieuse maxime : « pour être beaux, soyons bronzés ».

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE EN ENTIER

Répondre