Lors de la dernière opération « masse critique » chez Babelio, j’ai reçu le livre « l’écologie pour les nuls ». Sous titré « agir c’est d’abord comprendre », il s’agit d’un tome de la collection « pour les nuls » qui se veut (comme tous les livres de la collection) didactique, complet et propre à être mis entre toutes les mains. Dès la lecture de la table des matières, on sent que le spectre des sujets traités est très large : il s’agit, pour autant que j’ai pu en juger, d’une rétrospective complète de toutes les questions ayant trait à l’écologie, et j’ai pu constater au cours de mes lectures de l’ouvrages qu’elles sont traitées de façon à les vulgariser sans les amoindrir.

A vrai dire je n’en reviens pas qu’on puisse trouver une telle exhaustivité dans un ouvrage grand public, car on y aborde  la science de l’écologie (biologie et environnement principalement), son histoire, son économie, le contexte humain et ses problématiques. On clôt même sur une série de démonstrations ludiques et profitables à tous telles que « 10 fausses idées sur l’écologie », « 10 préoccupations majeures », « 10 catastrophes écologiques », ou encore « 10 gestes pour l’environnement ». Plus qu’un ouvrage d’initiation ou une encyclopédie thématique, c’est un ouvrage complet et sobre qui vous prend par la main en vous donnant toutes les cartes nécessaires à la compréhension des dessous de l’écologie ; de ce qu’on ignore lorsqu’on entend parler de Grenelle à l’impact de notre consommation sur la faune de chaque continent.

Et contrairement à ce qu’on pourrait croire en première impression, il ne s’agit pas de culpabiliser le lecteur mais de lui donner à voir l’ensemble de la question dans une présentation claire avec un ton enjoué mais non dénué de sérieux.

Alors effectivement, il y a 430 pages et ce n’est pas vraiment une lecture de plage. L’auteur précise lui même qu’il faudra bien deux semaines pour en venir à bout. Mais à feuilleter à l’occasion (en l’abandonnant stratégiquement dans un endroit propre à provoquer la lecture *sous entendu*), on crée l’occasion de lire des morceaux au hasard et d’acquérir les informations sans overdose. Pour ceux qui sont vraiment accro au sujet, il ne sera pas nécessaire de recourir à de tels stratagèmes, mais l’idée est à exploiter pour « transmettre » la bonne parole 😉

A propos du livre :

L’écologie pour les nuls de Francks Courchamp – Editions First – 427 pages –  Prix : 22,90

Quatrième de couverture :

Réchauffement climatique, pétrole, OGM… Chaque jour vous entendez parler d’écologie. Celle-ci vous poursuit jusque dans votre cuisine, et vous culpabilisez à l’idée de prendre un bain. Vous n’avez rien contre la nature, au contraire, mais vous n’êtes pas sûr de savoir ce qu’est l’écologie. Pas sûr non plus qu’il faille prendre pour argent comptant le discours alarmiste de certains scientifiques et leaders d’opinion. Ce livre met les choses au clair : non, vous ne savez pas ce qu’est l’écologie ; oui, il y a bien un problème, et grave avec ça. A la fin de votre lecture, dans une vingtaine de jours, 1200 espèces auront disparu, 850 000 hectares de forêts auront été détruits : l’équivalent de la Corse. Vous pouvez lire plus vite, ça ne changera pas grand-chose. Est-ce une catastrophe ? Une fatalité ? Cet ouvrage souligne le rôle crucial de la biodiversité, et propose quelques pistes pour enrayer la dégradation de notre environnement.

Franck Courchamp, docteur en écologie, est écologue. Directeur de recherche au CNRS, il étudie notamment la dynamique des populations et la biologie de la conservation.

Table des matières :

  • Écologie ou écologisme, deux lettres qui font toute la différence
    • L’étude de l’environnement : l’écologie
    • La protection de l’environnement : la biologie de la conversation
    • La défense de l’environnement : l’écologisme
  • Écologie : la loi du milieu
    • L’individu et son environnement
    • L’individu dans sa population
    • L’individu et les autres espèces
    • L’individu et l’écosystème
    • Les grands écosystèmes
  • Quand la terre perd la boule : la biologie de la conservation
    • La multitude du vivant
    • Les extinctions d’espèces
    • Les racines du mal
    • La conservation
  • Écologisme : la résolution verte
    • Les ressources en énergie
    • Les ressources en eau
    • Les ressources alimentaires
    • La société de consommation
  • La partie des dix
  • Dix idées fausses sur l’écologie
  • Dix préoccupations écologiques majeures
  • Dix grandes catastrophes écologiques
  • Dix gestes pour l’environnement

Plus d’infos sur la page de l’éditeur

5 réponses à “« L’écologie pour les nuls » de Franc Courchamp”
  1. Plume dit :

    Hello Miss,

    Puis-je linker ton avis sur jelistulisillit.wordpress.com ? (on ne traite pas que de littérature mais aussi de livre culture, guide etc…)

    • Mlle Gima dit :

      @Plume: oui il n’y a pas de soucis. Un lien c’est jamais problématique. Si tu clique sur la catégorie « livres et BD » tu trouveras d’autres critiques

  2. Plume dit :

    Merci beaucoup 🙂

  3. Franck Courchamp dit :

    Bonjour Melle Gima,
    merci pour ce super post!
    juste un petit mot pour corriger une typo, qui peut empêcher les moteurs de recherche de tomber sur ce post:
    il s’agit de Franck et non de Franc
    et il s’agit de Courchamp et non de Courchamps
    A bientot peut etre!
    Franck

  4.  
Répondre