Il était une fois… un temps où tout le monde n’avait pas de smartphone, où les appareils photos n’étaient pas numériques et où la géolocalisation s’entendait sans triangulation GPS. Ce temps était celui des voyages sans Facebook, sans applications mobiles et sans… Instagram !

Un truc un peu fou en somme, non ? :D

1day1travel le tag instagram Parce que j’aime me rappeler des belles choses, je scrolle souvent l’historique des mes réseaux sociaux pour redécouvrir, à la façon d’un livre photo, ce que j’ai vu ou fait par le passé. C’est une façon un peu étrange de perdre son temps, mais une perte de temps qui ne manque pas de poésie puisqu’on se (re)découvre  à la façon d’un étranger. ( Car même sur une année, on redécouvre souvent des faits que l’on a oublié depuis, ou dont on a reconstruit le souvenir autrement ! ) Et parmi tous les outils que l’on a sur nos réseaux sociaux, il y en a un que j’aime particulièrement : la mappemonde d’Instagram ! A chaque fois que je suis coincée dans un aéroport ou une gare, j’ai le réflexe d’aller me promener dans cette carte interactive pour me rappeler des voyages que j’ai pu faire de par le monde. Or… cette carte est rudement incomplète !

carte instagram mllegimaMappemonde Instagram de MlleGima

  J’ai beau m’être inscrite sur Instagram en 2012, l’application est trop récente pour que j’y aie partagé mes plus beaux voyages. Or, quand je navigue dans les photos géolocalisées à New York ou au Japon,  je renoue avec les émotions et les souvenirs attachés à chaque lieu épinglé sur Instagram lors de mes voyages. Du coup, c’est particulièrement frustrant de ne pas voir ma carte du monde plus couverte de photos et de souvenirs ! J’ai donc tourné l’idée dans ma tête quelques temps et j’ai fini par accoucher de cette idée : #1day1travel 

Le concept est assez simple : Publier, le temps d’une semaine, des photos de ses anciens voyages sur la base d’une destination par jour.

    Je vous accorde que le titre est grammaticalement un peu limite (on aurait sans doute dû dire plutôt #1day1trip ). Mais l’idée de #1day1travel est de partager les voyages que l’on a fait, en s’axant sur la magie du déplacement et des découvertes faites « là-bas »… dans cet « ailleurs » qui n’est pas exactement chez nous. Ensuite, à chacun de faire ça comme il veut (plusieurs ou une seule photo par jour, des destinations par pays ou par ville, des photos de paysages ou de moments sur le vif, …) Chacun vit ses voyages à sa façon, le principe du tag doit donc en être de même… La seule règle à respecter c’est ce format de 7 jours et l’utilisation du hashtag #1day1travel pour permettre à chacun de découvrir d’autres horizons ! Et comme un hashtag ne se lance pas tout seul, j’invite 5 copines baroudeuses à faire de même (si le coeur leur en dit) : Kaki, demaquillages, marionrocks , UpupuTravel et leblogdelili

Edit 1 : Comment changer la localisation/géolocalisation de vos photos instagram pour IPHONE

Certains d’entre vous m’ont fait remarquer qu’Instagram ne permet pas de corriger manuellement la localisation d’une photo (lorsqu’on est plus sur place) #bonneremarque Pour cela il faut donc utiliser une application complémentaire qui permet de changer la localisation de vos photos. Personnellement j’utilise Mappr exif location viewer  pour ça. C’est ultra simple : vous ouvrez l’apps, vous choisissez votre photo et vous la localiser sur une mappemonde. Une fois que c’est fait l’apps vous propose d’ouvrir Instagram et vous n’avez plus qu’a faire votre publication en localisant sur le lieu précis qui vous intéresse ;-)

mappr2 Mappr

Edit 2 : Comment changer la localisation/géolocalisation de vos photos instagram pour ANDROID

Si vous êtes sur Android, je vous conseille plutôt d’utiliser Location spoofer  en utilisant le tuto dispo ici 

Location spoofer sur android

Comments Pas de commentaire »

Dans une vie de voyageurs il y a les voyages qu’on a rêvé, les voyages qu’on à fait sur un coup de tête … et les voyages « accidentels ».
Ceux auxquels ont aurait jamais pensé et qui s’invitent presque malgré vous dans votre carnet de voyage… Parce que vous en avez soudainement l’occasion ou que quelqu’un vous traîne là bas.

En ce qui me concerne, c’est typiquement le cas du voyage en Inde que j’entreprend le mois prochain !

Je sais, ce type de déclaration en fait souvent hurler les copains!

Car l‘Inde est un pays qui attire et fait rêver beaucoup de monde (j’ai de nombreux amis qui se portent volontaire pour grimper dans ma valise).
Mais moi, c’est un pays qui ne m’a jamais parlé : je ne raffole pas de sa cuisine, je n’ai pas d’attirance particulière pour sa culture et j’ai  énormément de préjugés à son encontre !
Alors quand il était question de vacances 2014, j’envisageait plutôt un road/boat trip dans les pays d’Europe du Nord.

Mais voilà,  une occasion professionnelle m’a un peu forcé la main…
Et à l’occasion d’un déplacement en Inde du Sud, il a vite été question de greffer 1 ou 2 semaines de congés  pour « profiter du pays ».

Or l’Inde, ce n’est pas exactement un petit pays…
A  force de « il faut voir ceci » et de « vous devez impérativement voir cela » nos quelques jours de congés se  sont transformer en 3 semaines et demie de voyage itinérant ! Histoire d’appréhender la mosaïque culturelle qui compose l’Inde.

Et pour voir du pays … on va voir du pays : près de 7800 kms juste pour les 20 premiers jours !

itineraire du voyage en Inde

Et encore…  cet itinéraire de vous donne pas un vraie image de ce que vont être ces replacements !

Lire la suite »

Comments 4 commentaires »

Paris à cet avantage de laisser croire que l’on a déjà tout vu
… et vous surprendre à vous en mettre, de nouveau, plein la vue !

C’est une mine de petites et grandes surprises qui se renouvellent régulièrement.
Parfois  « Ooooh » sonores ; parfois des « aaaaah » brefs et intimistes

 

Mais ce sont, à coup sûr, des moments magiques qu’on cherche à saisir avant qu’ils s’évanouissent.

Exactement ce qui s’est déroulé sur le toit de l’hôtel de Sers il y a peu …
Lorsque la pluie et soleil ont transposés Paris dans un livre de contes de fée,  en plaçant (peut être) un chaudron d’or au pied du Panthéon :

Paris vu de l'hotel de Sers

Comments 2 commentaires »

Peut être avez vous déjà aperçu le mystérieux hashtag #lplpp sur vos réseaux sociaux préférés. Et, peut être avez vous cliquer sur le hashtag en question ?
Vous aurez alors aperçu toute une ribambelle de découpage-collages dont le seul but est de faire des jeux de mots autour des marques du quotidien.

C’est simple, créatif et particulièrement bien vu.
Et derrière ces manifestations du « laissez parler les petits papiers« ,  il y a de vrais talents qui s’exprime dans l’art du jeu de mot ou du clin d’œil aux références culturelles.
Personnellement j’adore !

D’ailleurs, ça n’a pas loupé, j’ai fini par en faire un (plutôt facile, j’avoue) :


Mais si vous allez farfouiller sur le sujet vous verrez qu’il y a carrément une pléthore de #lplpp créatifs sur le web :


Lire la suite »

Comments Un commentaire »

A la fin de l’année, la télé nous abreuve de « best-of » et de bêtisiers de toute sorte. Et si cela fonctionne si bien, c’est parce que la fin de « quelque chose » a toujours tendance à nous faire regarder par dessus notre épaule.
On n’y peut rien, c’est humain (et quelque part c’est « tant mieux » car on n’a pas si souvent que ça l’envie de regarder ce qu’on a fait).
Personnellement je n’aime pas la St Sylvestre, non pas parce que c’est la fin de l’année, mais parce que c’est la fin de la « période de fête ».
Plus particulièrement, c’est la fin de la « parenthèse dorée » ; celle où Noël appuie en quelque sorte sur « pause » et offre une jolie parenthèse pleine de beaux sentiments, de couleurs, de congés, de papier cadeau et de bonne chère au milieu de la routine quotidienne.
Et plus la routine est morne, plus belle peut être la parenthèse. Non ?

 

Quoi qu’il en soit, la fin de l’année me répugne toujours un peu et j’aime bien en profiter pour ranger et trier (ne comptez pas sur moi pour organiser une St Sylvestre :p).
Et cette année, j’en ai profité pour ranger aussi les photos réalisées dans l’année.
Voyage au Japon, en Allemagne, au Portugal, en Espagne… L’année 2013 fut une bien belle année pour moi.
Mais avec l’arrivée d’Instagram force est d’admettre qu’on se découvre aussi plein de jolis moments insoupçonnés.
Ceux qu’on ne voyait pas vraiment avant, et qu’Instagram a permis de magnifier.

Alors évidemment, chacun y va de sa petite mise en scène et de sa photo pas si honnête.
Mais il n’empêche, Instagram, c’est quand même savoir se souvenir des belles choses.

 

L’application qui permet de faire le TOP 5 des photos de l’année est d’ailleurs une excellente idée…

… si tant est qu’elle ne tient pas compte de la pondération nombre de like/nombre d’abonnés.

 

Alors pour le coup, j’ai décidé de faire ma propre sélection pour une review de l’année 2013 à travers mes photos Instagram.
Et voici ce que cela donne :

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Chaque année, j’aime clore le repas de noël par un dessert pas trop original : la bûche de Noël.
Mais attention, pas n’importe quelle buche de Noël !

Si le menu de Noël reste souvent le même, ou presque (dogme familial oblige), on se permet donner un peu de twist au repas avec un dessert de grand pâtissier.
Certains sont parfois hors de prix, mais on trouve aussi de belles buches « couture » pour moins de 10€ par personne.
Encore faut il faire l’effort de chercher.

Et cette année les desserts originaux sont légions.
Au point qu’il m’est difficile de choisir.

Voici donc une sélection des plus belles buches de Noël 2013, classée par prix décroissant ;-) : buche pierre
Bûche Le Prince Jardinier de Lenôtre
Biscuit « succès » aux amandes, pailleté feuilletine croquant, crémeux onctueux chocolat, compotée de tomates et épices.
8/10 personne 120 €
Cette bûche Lenôtre en hommage au jardinier André Le Nôtre.

buche maison du chocolat

Bûche contes de Noel de La Maison du chocolat
Biscuit aux amandes, sabayon et fine gelée au champagne, dés de poire Williams rouge des Alpes poêlés et flambés à l’alcool de poire, mousse au chocolat pure Origine Madagascar. Socle de plaque croquante de chocolat. Embouts de chocolat recouverts de feuille d’or. Décor de rennes en chocolat ivoire, pulvérisés de chocolat noir.
6/8 personnes, 120 euros.

buche cafe puchkine

Buche « coffre à jouet » du Café Puchkine
Biscuit tendre au chocolat avec compotée de framboises et d’une mousse aérienne au chocolat au lait surmonté de sujets sucrés et chocolatés
6 personnes,  115€ TTC

buche Ladurée

Comments Pas de commentaire »

J’ai beau trainer mes guêtres sur la blogo depuis un bon bout de temps, je n’aime pas beaucoup les chaînes qu’on se refile…
C’est même quelque chose qui m’agace très fortement sur Facebook , et quelque chose qui m’horripile lorsqu’on me tague pour s’assurer que j’ai bien vu qu’on s’adressait à moi.

Pourtant, cette année, il y une chaine qui a su me séduire et que j’apprécie beaucoup : les #24picbeforexmas
Le concept est très simple : il faut chaque jour créer une photo Instagram qui illustre le thème annoncé.

24picbeforexmas

 

Ça me fait plaisir de faire ma « photo du jour » mais je prends aussi un grand plaisir à voir ce que les gens ont posté en suivant le hashtag #24picbeforexmas.

Voici quelques exemples des photos que j’ai déjà postée :

Jour 4, « Animal » 

Jour 3 : « ce que je lis »

Jour 2 : « tout doux » 

 

C’est assez agréable de chercher à dévoiler des petits bouts de soit tout en découvrant ceux des autres.
Et cela créé du dialogue avec ceux qui suive nos comptes ou le hashtag officiel.

Donc… une fois n’est pas coutume : je vais taguer 4 d’entre vous pour participer à l’exercice :

Et si certaines d’entre vous participe, dites-le moi avec l’url de votre compte en commentaire !

 

 

 

Comments 5 commentaires »