Le chômage, c’est ça, savoir faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Car passé les six premiers mois, ceux où on a la rage,  où on y croit, où on enchaine les lettres de motiv’ avec brio, on apprend à « perdre » une offre d’emploi quand l’entretien démontre que les recruteurs ne sont là que pour passer le temps et que, de toute façons, le poste ne sera pas ouvert.

Quand on commence à « faire carrière » dans le chômage, on apprend à ne pas se fixer sur la recherche d’emploi et à s’investir dans d’autres projets. On apprend avant tout à s’économiser nerveusement, à s’entretenir moralement et à dépenser son énergie et sa créativité dans des projets différents, souvent associatifs mais quasiment toujours bénévoles.

J’avoue, si je n’avais pas mes petites affaires en rapport aux blogs, je serais au bord de la dépression. Mais à devoir faire preuve d’inventivité, de motivation et d’inspiration, on sauve ce qu’on a encore d’estime de soi et de qualité professionnelle.

Mais pour combien de temps encore ?

Cette année 1 million de chômeurs arriveront en fin de droit. Ça fait flipper !

Et pourtant je vis avec quelqu’un qui pourrait m’entretenir au cas où, je commence aussi à faire mon trou dans le secteur.

Mais pourquoi est-ce si dur de devoir annoncer publiquement que je suis au chômage ? Pourquoi est-ce si dur de reconnaitre que je galère pour trouver un job complémentaire (ou a temps plein) depuis six mois ?

On a beau ne pas se laisser couler, il n’est pas facile d’être ressentis comme des gens qui se laissent aller.

18 réponses à “Faire contre mauvaise fortune bon coeur”
  1. Athena dit :

    Ben tu vois on est en plein dedans.
    Je suis au chômage parce que je fais une formation de masseuse bien être. Mon chéri est aussi au chômage, et ce, depuis 8 mois. Là, ça y est il arrivé en fin de droits. Donc je te laisse deviner la galère…(j’étais à temps partiel avant…)
    Courage !

  2. Dom dit :

    Dire qu’on est au chômage c’est souvent se retrouver au regard de certains qui pensent qu’on n’en fait pas assez, qu’on est trop exigeant, qu’on pourrait, si on voulait, comme les losers, les faibles comme tu dis, et ce n’est pas facile.
    De plus, aujourd’hui dans notre société actuelle, on existe souvent qu’au travers de notre statut social, « qu’est ce que tu fais ? » étant souvent la première question posée lors d’une rencontre.
    Sous entendu, quel est ton métier, quel est ton niveau culturel, intellectuel, financier ?
    Comme si on n’était que ce que l’on fait.

    Répondre en ce cas, « je suis au chômage » ou dans un autre style, « mère au foyer », et on cesse de présenter de l’intérêt aux yeux de beaucoup, navrant non ?

    Même le Président en faisant de sa campagne « travailler plus, pour gagner plus » n’a rien fait d’autre que de consacrer une fois de plus cet état de fait.

    Peut-on être au chômage et bourré de projets, passionné, doué ou simplement compétent dans plein de domaines ? oui bien sûr, encore faudrait il que le statut social cesse d’être le « nombril du monde » pour qu’on puisse enfin tous le penser.

    Tout cela pour dire que je comprends ton billet, on a chacun nos raisons de ne pas retrouver de travail, malgré nos efforts, malgré nos combats, mais souvent, seuls ceux qui sont passés par là peuvent réaliser à quel point c’est destructeur au niveau de l’estime personnelle.

  3. Virginie dit :

    J’en suis à 7 mois et demi, non pas de grossesse…
    Quelques échecs en entretien, des désillusions et aujourd’hui une fatigue mentale.
    Comme toi, je m’occupe pourtant, je suis souvent loin de chez moi mais rien
    ne remplace mon envie de travailler. Alors ptet que sur un malentendu…

    Courage en tout cas et même si ce n’est pas drôle, y a comme du réconfort
    dans ton article: on se sent moins seule et comprise !

  4. sab dit :

    Ce n’est absolument pas comme cela que je te voie.
    Car crois moi, entre toi et moi, j’ai plus l’impression que c’est moi qui me laisse aller à avoir du mal a gérer boulot / famille / chéri / envies. Et à du coup à réaliser que je n’ai pas eus le temps d’aller chez le coiffeur depuis des mois, que quand je vais chez le dentiste ou la gynéco j’ai l’impression de m’accorder un luxe parce que ce c’est pendant des heures « travaillables ». Alors crois-moi, toi qui gère blog, projets plus que variés, amies, et chéri avec brio, tu n’as clairement pas à en avoir honte.

    A tout à l’heure !

  5. bernard dit :

    mauvaise fortune et bon coeur ?
    bon coeur ? certainement pas !
    1) 6 ans d’études bi-nationales ! les masters qu’il faut …..les stages pour se « qualifier » plus et mieux ……
    2) les fins de stage ….merci …à qq d’autre ! au suivant !!!! quelle honte !
    3) la galère depuis lehman brother …banquiers pourris ! OCT 2008 ….OCT 2009 …. déjà 12 mois ….12 mois à résister …à maudire …à injurier le ciel et la terre ….à passer des journées entières à balancer des CV …des lettres de motiv …tu parles ….!!! tt le monde s’en fout !
    à user, ses qq ronds économisés durement, en frais de transport pour se faire balancer après des entretiens bidons !
    comment je peux me l’exploiter celui là ?
    finalement vs manquez d’expérience !!!! pauvres DRH …que de regards fuyants …quelle manque d’imagination pour affronter la réalité et la désespérance de l’autre ….difficile de trouver les mots qui ne blessent pas plus !
    4) 12 mois en visites régulières au pole emploi voisin pour vivre avec 600 roros …….d’aide publique !!!!! merci !
    5) trouver un 1ER emploi ? c’est une remise en cause permanente ! c’est un travail à plein temps …….et s’entendre dire … »mais alors qu’avez vs eu comme activités depuis OCT 2008 ………? »
    véridique !!!! il est vrai que cet entretien se déroulait au Luxembourg !!!peut etre sont ils moins touchés par la crise ….c’est vrai qu’ils ont les banques eux ……..! bon coeur …..non surement pas !

    6) 1ER janvier 2010 >>>>>>>>> je compte ….j’aborde le 14 eme mois ……..le 14 eme !
    le désespoir me gagne …..aborder une nouvelle année type 2009 !!!! vais-je tenir ? l’espérance !!!!!!

    7) j’ai usé mon comput et mon imprimante, qq lots de cartouches (d’encre) ……et voilou …quand on ne s’y attend plus …..le coup de phone salvateur …. « BJR, …Monsieur X …. je représente l’entreprise Y …ns vs souhaitons une bonne année !!!!! etc ….etc …. »

    8) conclusion !????????????????
    un message d’espoir pour vs quatre, miss gima, athena, sab, virginie ….GARDEZ ESPOIR …..TENEZ BON ….! et surtout ne vous remettez pas trop en cause ….soyez plutot critiques ….! notre système politique et financier pourrit tout et condamne à terme tte l’activité économique de notre pays ! pas gai tt ça ! faut s’organiser et faire face !

    bon coeur ? NON ! fini …terminado ! combattif ! oui !

  6. bernard dit :

    j’y vais de mon 2e couplet …
    Miss Gima …votre blog et vos sponsors associés (nombreux) vous rapportent combien par mois ?
    mais je ne voudrais pas être indiscret !

    finalement, vs avez créé votre propre activité professionnelle et vs n’êtes pas au chômage du tout !!!! bidons vos comment’s !
    remarquez… c’est tt aussi bien ! vous voilà surfant sur un thème d’actualité …..très triste !
    « 1 million de chômeurs qui arrivent en fin de droit …ça fait flipper !!! » ouaouhhhhhhh !

    en bonne communicante que vs êtes ! vous relayez ! vs faites pleurer ds les chaumières !?
    faut bien vivre ! n’est-ce pas ?

  7. Etincelle dit :

    Bernard: je ne comprend pas pourquoi tant de haine envers mlle gima. Donc quand on a un blog (et des sponsors) on n’est pas chômeur? n’importe quoi!

  8. soleil noir dit :

    Cet article m’a bcp emue et je te comprends…..oui les blogs sont là…et c’est super!! mais je comprends ce que tu veux dire …tu estimes etre capable et qualifier pour autre chose!!
    Je suis artiste plasticienne 5ans aux beaux arts diplomée avec felicitations…plus un deug en anglais…et je suis au chomage..il m’arrive souvent de faire du menages pour payer mes factures mais c’est la galeres …j’ai deux enfants!!
    Mes amis ont quasiment tous reussis….place à la mairie pour des projet culturelle…ecole..festivals ect…moi j’etais amoureuse d’un seul homme et ça m’interressait pas de trainer les vernissages et cotoyer les gens qu’il faut de pres pour reussir…
    Je me dis que qu’on est doué tot ou tard…ça viendera…mais bon là ça tarde un peu!!

    • Mlle Gima dit :

      @sab:
      Tes compliments me touchent mais bon… je penses que tu vois ce que je veux dire quand je parle de la honte et du remord que j’ai eut a refuser une proposition de boulot de mon ancien employeur 😉

      @Athena et Virginie:
      Merci pour votre témoignage.
      Athena je vous souhaite beaucoup de courage pour ces prochains temps, j’ai connu ça et ça a brisé ce qui restait de mon couple à cette époque :/
      Quant à Virigine j’en suis à envier les gens qui partent prendre le métro pour aller bosser le matin, si tu vois ce que je veux dire 😉

      @soleil noir:
      à encore je comprend ce que tu dis. Quand j’etais en maitrise d’archéo j’etais bien plus interessée par ma vie de couple et mon implication dans nos activités parallèles que par les études bénévoles auprès des responsables de mission et de chantiers de fouille 😉
      Aujourd’hui je ne suis plus du tout dans ce domaine. Mais bizarrement je m’estime plus vaillante que mes collègues de l’époque qui ont fini par percer dans ce milieu, car j’ai fait face à des situations plus diverses.

  9. bernard dit :

    OK soleil noir je te suis 5 sur 5 …… pour survivre …toi tu fais des ménages …….SOUVENT même …..c’est bien ça ???

    quant à etincelle qui fait ses commentaires bidons avant toi …elle fait partie de la rédaction du blog …….!!!!d’ailleurs la rapidité avec laquelle elle m’a répondu est surprenante …j’ai du toucher un point sensible qu’il vaut mieux taire …ARRETEZ DONC DE NOUS FAIRE PRENDRE DES VESSIES POUR DES LANTERNES !!!!!!!

    vous faites de beaux mots et de belles phrases sur le dos de beaucoup qui sont ds la mouise !

    quand Miss GIMA passe une semaine à LONDRES début janvier et ailleurs ……..ou bien elle est très fortunée ..ou elle est entretenue ……elle le reconnait d’ailleurs ……ou elle fait partie d’un réseau …….mais elle n’est pas à la rue !
    il n’y a pas 36 soluces !!!!!!

    MISS GIMA vous etes une chomeuse en foulard HERMES !

    et ne comptez plus sur moi pour alimenter vos articles et augmenter ainsi le nombre de vos lecteurs !

    je vs salue bien !

    • Mlle Gima dit :

      @bernard :
      Bon, encore une fois je me fend d’une réponse à un troll qui ne souhaite voir que ce qu’il pense… mais je suis de bonne humeur ce matin !

      Oui je vis avec quelqu’un qui a les moyens de nous assurer une vie correcte même si je suis au chomage. Ca n’a pas toujours été le cas. Et alors ? Je dois en avoir honte et ne pas avoir peur de l’avenir ? C’est vrai j’oubliais… Quand on a des avantages que les autres n’ont pas on n’a pas le droit de se plaindre !

      Et oui je suis au chômage, car même lorsqu’on a une activité complémentaire depuis le début on devient « demandeur d’emploi » si on perd son poste principal. Mais peut être devrais-je avoir honte là encore et me contenter de me vautrer dans les fortunes que j’amasse grâce à mes innombrables sponsors commerciaux.

      Qu’on soit aigri de voir d’autres s’en sortir correctement et se plaindre alors qu’on lutte à chaque moment pour garder la tête hors de l’eau, ça, je peux le comprendre. Mais les stupidités que tu avances à propos d’Etincelle me font perdre patience. La prochaine fois, si tu te décide à « alimenter les articles » par ta prose éclairée et polie, je ne me fatigue pas à répondre ou justifier : je censure et je black-liste l’IP…

      *s’en va s’acheter un foulard hermès*

  10. Etincelle dit :

    Il va falloir que tu m’achètes un foulard Hermès aussi vu que je viens d’apprendre par notre cher Bernard que je fais partie de la rédaction de ce blog lol

    Sinon je n’avais pas trop le temps de commenter hier, mais ton article me touche beaucoup car même si ça ne fait « que » 1 mois et demi que je suis au chômage, je suis en plein dans les doutes et les remises en question.
    Ce n’est pas parce qu’on n’est pas à la rue que le chômage n’est pas une période difficile!

  11. So dit :

    + 1 pour le nb de chômeurs parmi tes lecteurs !!! Ca en fait du monde…

    Moi j’en ai profité pour me pauser, réfléchir à ce que j’avais vraiment envie de faire / de ne plus faire, et j’ai fini par monter mon activité.

    Chômeuse « de luxe » également, car je ne gagnais pas le SMIC et je peux survivre (et même un peu mieux) avec mes assedics (ah, et sans carré Hermès pour moi, je préfère investir dans un beau sac…).

    Non salariée pour l’instant, car je n’ai pas le droit de toucher de thune, étant bénéficiaire de l’ACCRE, mais en attendant je « capitalise » quand même un peu sur le compte de ma boîte, pour plus tard.

    Finalement, cette « mauvaise » expérience imposée qu’est le chômage m’a permi de trouver une voie qui me correspond plus que si j’avais continué d’enchainer les CDI.

    Je suis sûre que tu t’en sortiras. Tu sembles avoir le niaque et les idées. Tout va se mettre en place progressivement, naturellement. Je ne m’inquiète pas une seconde. 🙂

  12. Patchouli dit :

    Je te comprends…..j’en suis à 14 mois de chômage…..et mon expérience confirme la tienne: un grand nombre d’entretiens bidons car le poste est en fait déjà pourvu pour diverses raisons mais le drh doit justifier un nombre de candidats reçus, des drh qui te reçoivent par curiosité parfois et te le disent, des tonnes de cv et de lettres et la conjoncture économique qui est plus que défavorable. Il y a aussi la mentalité française qui freine l’emploi: j’ai un diplôme de niveau cadre bac + 5 et j’ai eu quelques postes pour ce métier mais il y a de moins en moins de travail….donc voulant vraiment travailler j’ai cherché dans d’autres domaines, comme vendeuse, mais personne ne veut m’embaucher ( c’est arrivé à plusieurs de mes amis aussi) car j’ai trop de diplômes …..!
    Donc que faire ? Ne pas laisser abattre et essayer de vivre……
    Il y a un vrai problème de l’emploi en france avec une mentalité que l’on ne trouve pas dans d’autres pays où les gens sont plus souples et te donnent ta chance.
    Bon courage et à bientôt….

  13. Trikoala dit :

    ouè, tu mets en mot, très bien ce qu’on vit en tant que chomeur…. Eviter les sorties trop chères, mais en sortant quand même! Lutter pour trouver un job… Et finalement trouver du bénévolat. Mais dis toi bien que le bénévolat est un plus que tu peux mettre sur ton CV, preuve comme quoi tu n’as pas été inactive!

  14. edouard perrin dit :

    Bonjour,
    je suis journaliste pour envoyé spécial, sur France 2, et je prépare une série de portraits de chômeurs en fin de droits. Je souhaiterais pouvoir vous en parler. Pouvez vous m’indiquer par quel biais vous contacter?
    Merci.

  15. caro dit :

    Chère camarade de galère, bonjour!
    Alors je vais faire bref, je suis tombée sur ce blog en tapant « libraire au chômage » sur google… pas vraiment besoin de développer le schmilblick, j’ai une formation de libraire (licence pro en cours de » mémoirisation ») et d’auxiliaire de bibliothèque (titre ABF et 3 concours, loupés il va s’en dire, à mon actif).
    Résultat : 5 mois de chômage, choisis il est vrai car je voulais me consacrer à ma licence pro qui me demandait 3 mois de stage. Cours quasiment terminés, stage effectué, je suis devenue une femme au foyer salariée de l’assedic (en fait si, je développe, j’aime bien raconter ma vie aussi) à 23 ans j’avais envisagé plus dynamique comme entrée dans la vie active.
    Enfin voilà, j’ai pu constater, grâce à ce post, que je n’étais pas la seule, non que cela soit rassurant en soi mais au moins mon mal être est-il susceptible d’être compris par autrui.
    Alors merci, voilà et bon courage à nous tous pour notre Koh Lanta quotidien de demandeur d’emploi.
    Et encore un cierge pour Ste Rita, patronne des causes perdues… un!

  16. liliaK dit :

    Bonjour, et une chomeuse diplomée de plus..
    Je vous souhaite beaucoup de courage, je suis moi-même une ex-jeune-diplômée.. depuis maintenant 9 ans.
    J’ai entrepris d’écrire sur mon parcours à la c.., que je présente sur mon blog à cette adresse : http://bloguetonchom.canalblog.com/
    Je vous invite à y passer de temps à autre, si le coeur vous en dit.
    Cultiver un espace à soi, rester actif d’une manière ou d’une autre, créer si on a la fibre artistique, s’impliquer si on a la fibre militante… sont les seuls moyens qui vous feront garder l’estime de vous même, et avec l’estime de soi vient l’espoir et l’énergie…

  17.  
Répondre