Avec les légers problèmes d’insonorisation de notre appartement, j’entends assez bien les bruit des « autres » appartement.
Et bon an mal an, j’en arrive à reconstruire la vie de mes voisins, au quotidien.

Entre les vieux célibataires, les couples avec petits enfants, les couples qui n’ont plus leurs enfants …
…chacun à des rythmes et une vie très différente.

Et le samedi matin, lorsque  je lis mon Grazia en profitant d’un vrai petit dej, je m’amuse souvent à écouter la vie des gens.

Je me prends alors à m’imaginer ce que serait ma vie, dans leur vie à eux …

Ce que c’est d’être réveillée dès 6h50 par le petit qui veut manger, ou d’affronter les colères hurlantes de son ainée.
Les efforts que fait ma voisine pour aller faire du vélo tous les weekends  (et le plaisir que ça doit lui donner?).
Le quotidien du voisin qui sort son chien matin et soir, et qui a toujours un mot pour les autres promeneurs de chien du quartier …

 

 

Une réponse à “Comme un weekend”
  1. DarkGally dit :

    Moi j’ai un voisin fan de flûte qui se lève à 7h du mat… Des fois je rêve de vivre seule en forêt !

  2.  
Répondre