On touche enfin au bout de cette période de ponts et de week-ends prolongés. Vous l’aurez remarqué, le début mai c’est un peu comme la période des fêtes, la blogosphère se transforme en un grand champ vide où le vent joue avec les notes planifiées comme des buissons d’un western spaghetti.

Même ceux qui ne sont pas partis ont préféré laisser la toile à elle-même pour aller se dorer la pilule aux terrasses de café.

Et moi pendant ce temps là ?

J’ai passé trois jours à enchaîner apéro, repas, digestif, apéro, repas, digestif, etc, sans discontinuité. Autant dire que je ne me suis pas reposée, mais par contre qu’est ce que j’ai apprécié.

Le retour traîne un peu du pied. M’a fallu un paquet de cookies, et le dvd de Marry Poppins pour me remettre un peu dans le bain. Mais avec ce lundi férié ce n’est toujours pas gagné quant à l’entrain et la motivation. Si ces trois jours à la campagne m’ont fait du bien au moral je lutte toujours contre le défaitisme de l’anpe.

Du coup le week end prochain je m’exile deux trois jours à la montagne. Je passe voir la Suisse puis je descends sur Grenoble. Espérons qu’entre temps j’ai pu décrocher des entretiens plus prometteurs…

Au moins pendant ce temps là je réduis à grande vitesse ma pile de lecture à faire, et aujourd’hui je prévois de faire un peu de cuisine (rien ne vaut la cuisine pour décanter). Et dire que même ma paperasse est à jour !

Quel tristesse ces week end prolongés quand on ne fait déjà rien de ses semaines…

7 réponses à “Des dangers de l’héliotropisme sur la blogosphère”
  1. Touwity dit :

    La blogosphère était bien vide ces temps-ci. Je m’ennuyais un peu des non « mises à jour » de certains blogs !

  2. Angie dit :

    Alors à part le 1er mai pour, pas de pont ou de congé, sauf les week ends, pour moi.

    Quand je m’exilerais en Suisse d’ici à deux semaines, je prévoirais une ou deux notes pré-enregistrées, sur pour les premiers jours où je serais accaparée, mais normalement chez papa et maman, il n’y aura pas de souci pour publier des notes.

  3. Angie dit :

    Surtout pour les premiers jours… Oups…

  4. Mlle A dit :

    Je compatis, c’était la même chose au début de mon chômage, et depuis avec le beau temps, je suis en terrasse l’aprèm avec mes copines chômeuses !

  5. Camille dit :

    Courage, haut les coeurs, la blogo se remet en maaaaaaarche!Fais du tricot, du point de croix, des bracelets en perles. Non?

  6. Sekhmet dit :

    Comme Mlle A… ai vécu la même chose en période de chômage… effectivement c’est terrible. Je comprends… et j’espère aussi pour toi que tout ira mieux dans un futur proche. De tout façon me réjouit de ton passage par la case Hélvetie …

  7. Gima dit :

    Bah le problème c’est que tous mes potes travaillent. Sinon effectivement je serais toujours dehors par ci ou dehors par là.

    Au moins avec ces jours chômer j’ai eut plein de temps avec mon chéri. Mais pour la peine la reprise est vraiment dure, j’ai l’impression que les gens ont disparu :-/

    Vivement mon evasion de fin de semaine

  8.  
Répondre