Précédemment j’ai déménagé en mars 2008, avant en février 2007 et juste avant en juin 2006. Il faut dire que j’avais aussi déménagé en 2003 dans mon premier appartement et que de 2003 à 2006, si je n’ai pas bougé j’ai par contre changé de coloc’.

Or, pour ne pas perdre les bonnes habitudes figurez vous que… je déménage en 2009 😀

Faites pas cette tête je sais déjà que je suis instable. Chéri et moi on quitte notre 30m² dans Paris à 730 € pour un 65m² à Saint Mandé pour 1100€.

Oui on s’embourgeoise, d’ailleurs on emménage dans un appartement bourgeois typique avec plinthes et moulures au plafond. Au moins ce sera refait à neuf donc moins typiquement bourgeois beauf que l’état où on l’a visité. Et pis on est sur la ligne 1 et super bien positionné, j’ai du mal à croire à la réalité de cette bonne affaire.

Qui plus est, on emménage dans le même immeuble que meilleure copine et son chéri. D’ailleurs son appart est en dessous de celui d’une copine de presque-meilleur-copain et qui est accessoirement la fille de la famille possédant l’immeuble. (Tout le monde me suit jusqu’à là ?)

Bref, cette fois ci par contre on a choisi la solution de confort avec le bidou. C’est qu’on voudrait économiser un peu les amis qui nous restent en ne leur imposant pas un déménagement supplémentaire. Donc on fera appel à des déménageurs professionnels, on les a déjà choisi et on attend leur devis.

Vu que je retourne sur le marché du travail en 2009 je vais peut être m’accorder deux mois de non-travail le temps de me remettre un peu en selle et de préparer le dit déménagement. C’est pas comme si j’étais pas rodée mais quand même ça évitera de se précipiter ou de devoir prendre des congés.

Cest pas exactement les volumes mais lidée est là.

Ce n'est pas exactement les volumes mais l'idée est là.

Le seul truc qui m’embête dans ce déménagement c’est qu’on s’installe dans un appartement bourgeois, dans une ville de bourgeois, avec tout mon mobilier de bourgeoise XVIII ème et … que je ne suis plus parisienne parce que je suis à 100 mètres de Paris !

6 réponses à “Du déménagement, ou de l’art de ne pas tenir en place.”
  1. Léna dit :

    comment peut on quitter Paris ? 😉

  2. Mlle Gima dit :

    @Léna:
    Rhhhhaaaa: mais je suis à 100 métres de Paris!

  3. Le coin est trés sympa en effet. Profite bien et bon courage pour l’emménagement !

  4. Mlle Gima dit :

    @marie / chroniqueblonde:
    Je vais pas me faire chier cette fois ci: je prend des déménageurs 😀

  5. Camille dit :

    attends, mais limite tu deviens PROVINCIALE, là? (et tu crois que tu vas quand même être inivtée dans des soirées hypes….?)

  6. Mlle Gima dit :

    Mais enfin!! CENT METRES, a peine 80 pas… c’est pas comme si j’allais dans le Gers non plus!

  7.  
Répondre