Lors de mon adolescence j’ai longtemps considéré que j’étais une “gameuse” (si tant est qu’il y en eu à cette époque).

Il faut dire que ma rencontre avec l’ordinateur à quelque peu bouleversé ma vie. De mon premier site web en 1999 à mon appétit dévorant pour les jeux vidéo il n’y eu guère de différence dans l’addiction, je passais des heures sur le pc familial. C’est comme ça que Diablo 2 ne m’a duré qu’une demi semaine et que je rêvais des raccourcis clavier la nuit.

Ainsi lorsque j’ai déménagé pour mon propre appart, en inaugurant mon premier ordinateur à moi (Elmer I), j’ai emporté avec moi mes titres chéris comme les warcraft, diablo, etc. Mais avec mon coloc, est entré dans cet appart le premier jeu “sans fin” complètement addictif qui mit à mal ma sociabilité : les sims.

Oui, là où certains préfèrent s’adonner à l’élevage de hamster, moi je recréais mon univers à travers ce jeu. Il faut avouer aussi que les sims 1 tenait plus de la maison de poupée et du jeu à shit code, les sims 2 permettait unebien personnalisation et que j’ai ainsi modelé à l’identique mon couple, mon appart, les copains et les copines. J’étais un poil vexée de voir que mon appartement ne satisfaisait pas mes sims et de voir mes meilleurs amies de l’époque finir lesbiennes… Mais pour le reste c’était tip-top. Au point que j’utilisais de nouveau les codes pour mieux financer mes projets de modélisation.

Mon copain de l’époque a fini par me sevrer quand il a pu constater qu’il me laissait allumer les sims quant il partait au travail et qu’il rentrait le soir à 19 heures en me trouvant au même endroit. Je n’ai jamais compris pourquoi l’annonce triomphale que j’ai faite en expliquant que le bébé du couple était passé au mode “enfant” n’avait provoqué chez lui que l’extinction immédiate du pc sans même avoir sauvegardé la partie… Et le jeu fut désinstallé dans la même semaine.

Finalement j’ai laissé loin de moi cet univers addictif et fantasmatique, en craignant un peu de retomber dedans à la moindre installation. Seulement voilà… les Sims 3 , nouvelle génération, est sur le point d’arriver le 4 juin 2009. Et là franchement je suis à la limite de pré-commander lorsque je vois les vidéos qu’ils ont sorti ! Évidemment c’est un intérêt purement scientifique histoire de voir si je peux me refréner *mauvaise foi*

D’ailleurs, le jeu est aussi à analyser de manière scientifique. En France le lancement est secondé d’une campagne vidéo qui suit 5 fans ayant gagné un voyage au USA dans les locaux de EA Games pour découvrir les secrets de fabrication du jeu. Or, dans l’une des vidéos connexes, on trouve une référence sur une conférence évoquant la modélisation des personnages. Là où je m’attendais à constater que les gens s’enjolivait dans leur personnage, il est plutôt constaté le contraire. Lorsque les gens créent leur personnage, ils exagèrent leurs défauts sans le vouloir. C’est en ce sens que certains pédo-psychiatres s’appuient sur le laboratoire de création des personnages avec des patients. Et ça… c’est quand même une belle dérive d’une utilisation avant tout ludique.

En tout cas la version 3 prevoit 64 point de caractere et une personnalisation encore plus aboutie, de quoi adapter au maximum ses personnage et sa vie personnelle !

Pour ceux qui veulent découvrir un peu le jeu en profondeur  vous pouvez suivre la série “Les sims 3, le rendez vous” sur Dailymotion. il en sont à plus de 8 videos….

Pour les plus feigneant je vous laisse trois autres vidéos ci dessous:

Et je vous recommande aussi d’aller zieuter les vidéos du site officiel qui laissent à baver les fans en attendant la sortie ^^
Sims 3

13 réponses à “L’arrivée des Sims 3 c’est pour le 4 juin !”
  1. Mlle Gima dit :

    Je trouve que la seconde vidéo est bien meilleure que les autres

  2. Niouk dit :

    Pfff, les ims c’est tout nul, on peut tuer personne et faut meme pas sauver le monde…

  3. Niouk dit :

    Encore que je me rappelle avoir tué un personnage de ma petite soeur dans les SIMs 1 en lui faisant prendre un bain dans une piscine et en revendant l’echelle quand il etait dedans. Il etait mort de fatigue parce qu’il n’a pas pu sortir sans l’echelle. ]:)
    Mais ils ont corrigé ca dans les autres versions du jeu…

  4. Touwity dit :

    Je suis entièrement accro aux sims 2. Je ne peux y jouer que chez mon copain et là je suis en manque! (c’est fou de dire ça quand même)

  5. Futile dit :

    Moi j’ai une super solution pour ce genre d’addiction… L’addiction à Linux!! Ca donne: « Wha les Sims racontés par Mlle Gima c’est bien sympa et ca donne envie… C’est compatible avec Linux?!?(ca j’ai pas encore vérifié) Non??? Bouhhhhhhhhh la loose… »

  6. Pimousse dit :

    Mon dieu, je vais recraquer aussi !!!
    Tiens il est où mon sims 2 d’ailleurs 😉

  7. Donio dit :

    Tout ça pour un jeu où il ne se passe strictement rien 😐

  8. Steppen dit :

    Accro de la Révolution Sims 1, Accro de l’évolution Sims 2, je suis déjà accro à la Révolution Sims 3.
    Déjà réservé d’ailleurs.
    En février, je ne dors plus !

  9. Lili dit :

    Des heures à jouer aux sims quand il est sorti, pour l’oublier moins d’un mois après soit la durée de ma varicelle…
    Bon sinon, là j’ai un gros problème…au jour de l’an, des amis ont parlé WoW et comment dire après trois de Dofus, je changerai bien de format 🙂

  10. Babounet dit :

    SOUVIENNNSS TOIIIII de SIM CITY……. (voie d’outre tombe)…

  11. Mlle Gima dit :

    Ah oui… Sim city ça a laissé beaucoup de cerne sur mon visage lisse et clair d’adolescente ^^

  12. Nelly dit :

    Ah… les Sims… Je suis accro depuis fin 2000, je les ai tous ou presque. Sims 1, Sims 2, et très bientôt Sims 3. Et tous les addons. Le seul hic, c’est que mon PC risque de ne pas être assez puissant, et ça va être le drame ! (avoir les Sims et ne pas pouvoir y jouer, c’est une vraie torture !)

  13.  
Répondre