A l’occasion d’un concours pour le blog d’une amie, j’ai écrit un petite texte sur le bout d’Alsace dont je suis originaire. Rien de bien folichon mais maintenant j’ai envie de le faire lire par ici

Moi ma région d’origine c’est l’Alsace. Plus particulièrement un petit village à 20 minutes de Strasbourg.
Wolxheim qu’il s’appelle. Village en la saint garde d’une immense statue de Jesus toute dorée plantée au milieu des Vignes entourant les maisons.

De vielles maisons à colombage, des rues étroites et vraiment pas linéaires, avec des immenses portails devant chaque cours puisqu’il s’agit de fermes viticole pour la plus part.
On voit encore les pressoirs à grain dans les cours et certains sont toujours en activité.
D’ailleurs, en allant chercher le pain à la toute petite « coop » du village on s’arrête souvent chez l’un des vignerons pour gouter son vin; avant ils faisaient aussi du pain et, chez eux, j’avais toujours le droit à des Bredeles à l’anis quand j’étais petite. Je suis devenue accro au bredele à l’anis depuis.


Le village c’est aussi son canal et ces multiples petits cours d’eau qui voyagent au travers des jardins pour les arroser quand il s’agissait encore de potager et verger. Il y a toujours un petit pont, un bout de ruisseau ou le lavoir là où l’on va. Et quand on traverse le canal avec ses écluses, ses joncs et ses foulques, on trouve la Bruche , rivière très basse mais puissante qui traine tout ce qu’elle trouve avec elle. Et juste entre les deux cette piste cycliste qui relie Strasbourg à l’Allemagne. Quand il fait beau on peu ainsi faire une très longue promenade… et aller acheter des cigarettes de l’autre coté de la frontière (s’il on est sportif et en lien avec des fumeurs :p)

Une fois la Bruche passée on tombe sur les vergers, puis les champs. Et la Chapelles des champs, où il y a des ex-votos de toute les époques. Enfin, on trouvait, les ex-votos on été volés pour la plus part. (notamant cette peinture d’un paysan qui passe sous son tracteur et remercie la Ste vierge de s’en être sorti presque vivant)

Et en hiver, quand la période des fêtes s’approche, chacun y va de son effort pour décorer tout le village, guirlande en sapin, décoration en verre, santons en bois. Chez nous Noel c’est aussi bien autour de l’arbre du salon que dans les rues.

Bref, mon village (4 générations là bas quand même) c’est un tout petit bout d’Alsace, mais auquel je suis fermement accroché, même si je n’y vais que tous les 3 mois. D’ailleurs, c’est tellement alsacien que lorsqu’on commandais une pizza au camion pizza itinérant il les livrait sur une pâte de tarte flambée. C’est pas bon, mais c’est vraiment local 😀

Répondre