Il faut bien que ça arrive à un moment ou un autre. Aujourd’hui signe la deuxième journée de blues du chômage.

Jusqu’alors, comme je partageais mon temps entre vraies recherches de boulot et missions rédactionnelles je n’ai jamais eut le temps de m’appesantir sur l’ennui du chômage. Mais après les vacances, une morne semaine de reprise et un week-end animé avec des amis, j’ai fini par les envier d’avoir chacuns à reprendre le boulot le lendemain. Personnellement mon objectif de la semaine est de passer un test de personnalité de 4 heures pour vérifier que ma réorientation professionnelle est justifiée. J’attendais ce bilan de compétences avec impatience, il a fallut 10 minutes d’entretien collectif pour réaliser qu’il n’apportera pas grand-chose…

Bref, matin chagrin aujourd’hui. Envie d’une routine professionnelle, de contraintes horaires et d’un salaire au lieu de la liberté absolue de ma journée. Ne pas meubler celle-ci de recherches de postes inadaptés, de lectures jamais assez longues, et d’écrits amateurs qui ne servirions à rien.

Le pire est de savoir que cette situation perdurera jusqu’à janvier. Le temps de plier le bilan de compétence et la formation attenante, de justifier la pérennité des activités Web et de souffler pendant les fêtes de noël.

En définitive une simple histoire de patience ; après tout la patience rend tolérable ce qu’on ne peut empêcher.

10 réponses à “Le blues du chomeur”
  1. Ness dit :

    Comme je te comprends… Je vis exactement la même chose depuis une année maintenant. C’est difficile à vivre, surtout quand les gens autour de toi pensent que c’est le pied de rester chez soi! Je te souhaite bien du courage et que tu trouves rapidement un chouette boulot en 2010.

  2. Touwity dit :

    Je t’envoie plein de bisous de réconfort, j’espère que tu vas trouver des occupations jusque là et qu’en janvier tu trouveras un boulot de la mort qui tue.

  3. annouchka dit :

    Je te comprends, se réorienter professionnellement ce n’est pas toujours évident, surtout quand on ne sait pas vraiment où se diriger. On a l’impression que les autres s’éclatent dans leur job, ou qu’au moins eux ils ont une vie sociale…
    Allez courage ! Tout vient à point…

  4. ChaCha dit :

    Je t’envoie plein d’ondes positives pour que tu mènes tes projets à bien.

  5. Mlle A dit :

    je te comprends, je serai à nouveau au chômage dans 3 semaines et j’ai déjà le blues … courage !! gros bisouxx

  6. Eveil dit :

    Une brassée de courage pour notre Gigi!

    😡

  7. Anne-Soizic dit :

    Courage la belle! Prends ce temps pour toi, ta vie, et donc tes projets (entre autres pro)! Tiens bon!!

    • Mlle Gima dit :

      Merci à toutes.

      Je n’ai pas forcement pris le temps de répondre individuellement car ce n’est pas un sujet sur lequel j’aime m’appesantir.
      J’attends la fin du bilan de compétences pour revenir dessus et en parler. En attendant, je laisse le temps au temps.

  8. Bonsoir,

    Je me permets de vous contacter car je m occupe de l’émission de Guillaume Durand sur France 2.

    J ai invité Michel Drucker et Frédéric Mittérand.

    Votre profil m’intéresse, j aimerais vous en parler de vive voix.

    Pourriez vous m’appeler des que possible meme si vous etes pas intéréssé ?

    Cordialement,


    ALEXANDRE DUARTE
    06 69 72 23 21

  9. Tietie007 dit :

    Je vois que vous avez trouvé un job !

  10.  
Répondre