Bon bah voilà. Je suis partie à 8h30 de chez moi pour aller au boulot, résignée à l’idée d’affronter la foule dans le métro, voir de franchire tout Paris à pied (en prenant mon temps) pour éviter la cohue inhérente à cette journée de grève.

Pourtant, force est de constater que dans le métro il n’y avait aucune bousculade. J’ai mis 25 minutes au lieu des 35 habituelles et j’ai eut à chaque fois des places assises.

Oh, les rues ne sont pas déserte mais on se croirait un jour d’août niveau démographie urbaine.

Remarquez, moi ça m’embête pas plus que ça: J’aime pas les gens : p

Mais pour la peine j’ai l’impression d’avoir perdu tout le folklore de la grève parisienne (et par-là même, une bonne occasion de pas venir au boulot).

C’est quoi l’intérêt d’une journée de grève si on peut pas se plaindre “un peu” qu’il y a grève? Et avec le temps superbe dehors c’est quoi l’intérêt d’une journée de grève si on fait pas grève pour aller se promener au soleil?

Et non je ne suis pas gréviste, à vrai dire malgré du militantisme et du syndicalisme je n’ai jamais été gréviste; la portée de la grève étant pour moi assez limitée. Par contre je fous une paix royale aux grévistes, chacun fait comme il veut même s’il veut faire la grève “contre la vie chère”.

Bref, c’était Mlle Gima, en direct du boulot où il n’y a personne et où le soleil illumine les locaux d’une douce lumière dilettante

11 réponses à “Mais elle est où cette gréve?”
  1. Aileen dit :

    Je me suis faite la même réflexion ce matin en arrivant à l’heure au boulot en prenant le train. J’ai aussi trouvé les rues de Lille très calmes… par contre à 14h30 la manif passe sous ma fenêtre…
    Sans rapport, mon colis est bien arrivé, merci !

  2. Nelly dit :

    Pareil, j’ai mis moins de temps que d’habitude pour arriver, et mon tram étant désert, j’ai été assise tout du long, ce qui n’arrive jamais en temps normal !

  3. La perchée de Service dit :

    moi j’en sais rien : jme declame en scooter 😀

  4. Marinette dit :

    moi chu arrivée encore plus en avance que d’ab. RER vide. par contre ce soir, je crois que je suis bonne pour rentrer à pied… Par la rue du commerce, comme de par hasard…

  5. Miss Brownie dit :

    Routes désertes … Ils sont tous restés chez eux pour garder leurs enfants.
    Mr Réglisse s’y colle cette fois 😉

  6. Futile dit :

    Ici, la moitié des collègues ne sont pas venus, tout parait un peu vide, on se croirait un 15 août…

  7. Nonoo dit :

    Et oui .. tout pareil…

    Personne dans les métros, une place assise pour une fois..

    Si ça pouvait être comme ça tous les jours, j’en veux bien plus souvent des grèves 😉

  8. Sab dit :

    Pour ceux qui habitaient en banlieue c’était plus dur par contre (genre au hasard sur le RER B ou A). Perso j’ai eus du bol, je n’ai mis que 1h45 au lieu des 1h30 habituelles. Et du coup même constation: le désert pro chez mes clients

    Bisousss

  9. Wawaa dit :

    Moi je savais même pas que y’avait une grève de prévue, parce que si j’avais su que j’allais passer une journée de merde, j’aurais fait grève, na !

  10. Nicolas Ancion dit :

    Hé, hé, quand on bosse depuis la maison, la seule différence entre un jour de grève et un autre, c’est que les enfants sont là comme un mercredi. L’écriture prend un peu de retard, mais ça fait du bien à toute la famille de passer du bon temps.

  11. Babounet dit :

    Ici en afrique y a pas de grève on passe tout de suite à la machette si ça va pas…. vaut mieux que tout le monde soit content …. ou fasse comme si.

  12.  
Répondre