Quoi de plus facile qu’aborder la question des épidémies de grippes et des transports en commun pour faire un article sur les chroniques ordinaires? Et oui, j’ai osé céder à cette facilité dans mon dernier papier pour Save My Brain. Allez donc me donner votre avis au lieu de siffler :p

Chroniques ordinaires : les épidèmies saisonnières.
La semaine dernière, j’ai mis à jour mon statut facebook en annonçant que j’étais fatiguée. Pas de quoi fouetter un chat, les gens sont toujours fatigués si ce n’est pour râler sans prendre de risque ou susciter un peu de compassion à leur encontre. Mais que n’ai-je point fait là ! En moins de 3 heures j’héritais de 4 diagnostics amicaux (mais non professionnels) arguant d’une grippe en incubation, voir carrément d’un statut de grippée au H5N1 : la grippe A avait pris possession de moi !
Une prise de température plus tard j’annonçais fièrement que « NON j’ai pas la grippe » et je calmais d’un même coup mes angoisses et les corbeaux de mauvais augures. A la suite de quoi je partais m’engouffrer dans le métro avec la moitié de la population parisienne rentrant chez elle après le travail.

Et c’est là, assise sur un strapontin grinçant, que j’ai commencé à voir les choses sous un autre angle. Tandis que les écouteurs de mon voisin couinaient une musique inconnue, j’observais la faune humaine à mes cotés…

[…]

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE EN ENTIER

Répondre