Posts Tagged “save my brain”

Alors pour ceux qui demandent des nouvelles de ma petite santée… je suis rentrée sur Paris. Le docteur ayant décrété que j’etais toute cassé je me suis fait rapatriée dans cette terne et nuageuse region parisienne.

Mais comme je n’en veux (presque pas) à la terre entier je ne serais pas vache et vous laisse un peu de lecture avec le dernier article écrit pour Save My Brain: Je n’ai pas essayé pour vous … d’entrer dans un lieux VIP.


Je voulais vous faire un article où je m’enorgueillissais d’avoir mangé dans un des lieux hautement select de la branchitude parisienne; le genre de lieux où on te toise de haut dès l’entrée, avec le gorille qui fait le filtrage, puis par le serveur pour savoir sur quel table il te met et enfin par les autres clients pour voir si tu vaux le coup d’être abordé. Et j’avais bien commencé car dès la queue à l’entrée, des nanas de la file d’attente toisaient avec jalousie mes superbes Chloé (presque) flambantes neuves…

En bref, le genre de lieux où en te tournant pour demander de la moutarde à ton voisin, tu réalise que tu viens de réclamer un vulgaire condiment à une éminente figure de la jet set mondiale qui s’amuse de tant de vulgarité. Par la même occasion, tu viens de signer le licenciement du serveur qui n’a pas pensé à prévoir ton désir de moutarde…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE EN ENTIER

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Oui je sais, encore une fois pas de note bien concrète…

Traitez moi de flemmarde si vous voulez mais hier je vous ai écrit un splendide billet de 2100 caractères qui à eut la bonne idée de ne s’enregistrer qu’a moitié. Ainsi, au lieu d’avoir un article long comme le bras sur la monétisation et la célébrité des blog vous n’aurez que cette petite note râleuse.

C’est injuste, oui, je sais.

Mais comme je suis trop gentille je vous donne quand même de la lecture avec le dernier article écrit pour Save My Brain: Je n’ai pas essayé pour vous … le régime de printemps


Chaque année c’est la même rengaine : il suffit de
trois jours avec soleil et la presse magazine n’attend pas le début du
printemps pour nous annoncer qu’il va falloir sortir les petites robes
et perdre, par conséquent, les kilos qu’on a en trop. Et à chaque fois
c’est la même réponse de ma part : « quels kilos en trop ? ».

Bon, j’admets : le fait que mes pantalons soient
passés d’une taille 42 à 44 cet hiver devrait répondre partiellement à
cette interrogation. Pourtant à me voir dans la glace, même après avoir
parcouru les principaux magazines de ce mois, je ne vois rien que je
n’aurais pas envie d’assumer cet été. Oui, j’ai la fesse replète et le
sein lourd, mais ça fait son effet une fois mis en valeur
(*persuasion*).

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE EN ENTIER

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Et encore une nouvelle chronique de ma part sur Save My Brain: l’épilation à l’insu de mon plein gré, ou: l’épilation selon mon estheticienne:

Et comme d’habitude c’est horné d’une superbe illustration de Pulupulu et c’est à lire sur le site pour en profiter.

Je vais tabler sur un sujet ô combien consensuel dans cet article, je sais. Mais, toute femme partageant le problème des poils indésirables et celui du manque de courage à les éliminer par soi-même est concernée par le sujet du jour : le diktat des esthéticiennes.

Je sais, à la base il suffirait d’avoir un minimum de courage et de sacrifier un pot de cire ou l’achat d’un épilateur électrique pour ne pas affronter le problème. Mais franchement, à choisir entre s’insulter soi-même parce qu’on se fait mal, et insulter /(dans sa tête)/ une femme payée pour ça vous préférez quoi ? Et oui, il faut être prosaïque parfois et savoir s’avouer qu’on préfère un bouc émissaire professionnel qui fait bien son boulot, au fait d’affronter son manque de courage et des brûlures à la cire chaude (ou des poils qui repoussent trop vite à force d’être cassés par un épilateur)…

Toutefois, oser poser un chèque sur la table n’est pas le seul courage que demande la séance chez l’esthéticienne…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE EN ENTIER

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Aujourd’hui, nouvelle chronique de ma part sur Save My Brain: “Les sex-toys” dans les chroniques ordinaire. avec une super illustration de Pulupulu .

Et comme d’habitude, c’est à lire sur le site pour profiter des illustrations et des commentaires

sex toys

En ces temps de Saint Valentin, le phénomène est de retour et frôle l’omniprésence dans les messages commerciaux à destination des jeunes femmes et de leurs amoureux. Car toi, humaine moderne et dynamique, tu te dois de n’avoir qu’une envie et un désir afin de t’épanouir : celui de te faire titiller par des engins électriques (ou non) dans les zones les plus érogènes de ton anatomie.

Et oui, les sex-toys reviennent vous hanter !

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE EN ENTIER

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Depuis peu de temps je collabore à un magazine en ligne, même que j’ai le droit au titre de “collaboratrice de presse“, parfaitement msieurs-dames, mon papa va être fière de moi j’en suis certaine !

Et pour en faire profiter mon fidèle lectorat d’ici je me permettrai de vous relayer les publications vers le webzine “SAVE MY BRAIN” qui publiera ainsi mes petites chroniques décomplexées. Le rythme ne va pas être fulgurant, j’envisage 1 article par mois pour rester modeste, mais voilà, vous serez prévenus.

Et pour bien commencer voici la toute première : “Je n’ai pas testé pour vous : les échantillons gratuits“. A lire sur le site pour profiter des illustrations et des commentaires ;-)

C’est à chaque fois la même histoire : quand me vient l’idée saugrenue d’aller acheter des produits d’hygiène ou de beauté dans un vrai magasin avec de vraies vendeuses (et non pas comme une geek : en pyjama devant l’écran), je quitte la caisse avec un sac plein de produits en dose d’essai.

Et j’ignore quelle idée je laisse à ces vendeuses, mais entre le fond de teint et la crème anti-ride j’ai fini par prendre ces « cadeaux » pour des insultes. Non, je ne veux pas me tartiner la figure de plâtre couleur abricot pour avoir l’air bronzé. Et non, je ne mettrai pas de crème anti-ride pour prévenir les rides que je n’ai pas encore.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE EN ENTIER

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »