Dans la blogosphére il y a un sujet qui fait toujours jaser les jeunes et moins jeunes… le chat. Je pense que cela tiens tout bonnement au phénomène des kromeugnon parfaitement illustré par ce graphique.

Le chat reste en effet un étrange objet de fascination pour l’homme. Ayant rêvé depuis toute petite d’avoir un minet comme copain, j’ai succombé à l’esclavage félin et ai adopté un chat dés la première année d’indépendance.

Je ne l’ai pas choisi, on me l’a donné en le « choisissant » pour moi. J’aurais pu tombé bien plus mal, un agité, un psychopathe, et pis c’est si vite arrivé… Mais non, mon chat est relativement sage et « économiquement viable » (comprenez qu’il casse ou abime pas grand chose).

Enki de son petit nom, est un gentil bout de félon, calme, tranquille, voir… impotant. Habillé de noir et blanc il a une classe qui transparait dès que monsieur daigne se tenir droit. Un vrai costume de dandy.

Mais voila. Bien qu’héritié d’un excellent code génétique (c’est un grand chat) et d’un pelage épais et soyeux, monsieur Enki est une espèce de loque domestique à la dignité temporaire. On le trouve souvent dans des positions ridicules et dont il tiens aucun compte.

Bref, c’est mon chat, j’l’adore :p même si c’est une crotouille.

2 réponses à “Mon chat ce cretin.”
  1. Natacha dit :

    excellent, j’adore…

  2. donio dit :

    pffff… d’t’façons ce chat il sait rien faire que copier les gens d’abord

  3.  
Répondre