Lors du mois de mai, j’ai réalisé tout un repas sur le thème de la cuisine au fleurs. C’était le défi, et si j’en crois les invités je l’ai relevé de main de maître. Du coup je vous distille les recettes que j’ai utilisées petit à petit. Aujourd’hui on parle de l’un des desserts, celui où j’ai utilisé la rose.

Sur la photo, vous remarquerez qu’il y a de la gelée à la rose, mais aussi une gelée à la crème fraiche. J’espérais que celle ci atténue et serve de base à la rose. Toutefois ce « blanc manger » ne m’a pas du tout plu, j’ai donc décidé de vous présenter la recette sans cette partie, car il me semble que l’on peut parfaitement s’en passer pour peu que l’on serve ce dessert avec des petits gâteaux (comme des madeleines) ou un sorbet.

En tout cas, il ne m’est pas resté une seule coupe, j’en déduis donc que, malgré le gout particulier de la rose, tout le monde à apprécié. 😉

La recette :

Les ingrédients (pour 7 coupelles) :

3 feuilles de gélatine (attention : pour les végétariens/juifs/musulmans, pensez à utiliser plutôt de l’agar agar ), 75 grammes de sucre, 150 grammes de fleurs de roses alimentaires séchées, et de l’eau.

Préparation :

Mettre les roses dans un contenant, puis verser un litre d’eau chaude dessus. Laissez macérer 15 à 20 minutes puis filtrer et extraire le maximum de jus en pressant les boutons de rose.

Une fois le jus obtenu, verser le dans une casserole et la mettre à chauffer à feu moyen. Y ajouter le sucre et mélanger.

Lorsque le liquide va commencer à frémir, y ajouter la gélatine (ou l’agar-agar) et remuer pour qu’il ne reste aucune trace de la gélatine. Laisser le mélange frémir légèrement puis couper le feu.

Il ne vous reste plus qu’à verser la gelée dans les coupes et à les placer au réfrigérateur pendant 2 heures.

Une réponse à “La gelée de rose”
  1. Caroline dit :

    Pour que la gélatine fonde plus vite, dans ce genre de préparation, je la coupe en petits morceaux.
    J’vai essayer ton truc.
    Je suis certaine que ça va être délicieux.

  2.  
Répondre