Posts Tagged “cuisine florale”

Lors du mois de mai, j’ai réalisé tout un repas sur le thème de la cuisine au fleurs. C’était le défi, et si j’en crois les invités je l’ai relevé de main de maître. Du coup je vous distille les recettes que j’ai utilisées petit à petit.

En entrée, je souhaitais faire une salade de fleurs fraiches, seulement la grande épicerie de Paris a mis un sacré coup à mon menu lorsqu’elle m’a annoncé qu’ils n’auraient pas de fleurs fraiches cette semaine-ci (de manière exceptionnelle). J’ai donc du revoir mon menu en utilisant des fleurs séchées. Pour l’entrée je me suis donc rabattue vers une recette de quiche adaptée en « tarte à la lavande »

Et malgres les ingrédients « particuliers » (fenouil et lavande), les invités en on redemandé car les gouts s’atténuent sans se trahir, provoquant une saveur sucrée/fleurie de très bon effet.

Lire la suite »

Comments 4 commentaires »

Lors du mois de mai, j’ai réalisé tout un repas sur le thème de la cuisine au fleurs. C’était le défi, et si j’en crois les invités je l’ai relevé de main de maître. Du coup je vous distille les recettes que j’ai utilisées petit à petit. Aujourd’hui on parle de l’un des desserts, celui où j’ai utilisé la rose.

Sur la photo, vous remarquerez qu’il y a de la gelée à la rose, mais aussi une gelée à la crème fraiche. J’espérais que celle ci atténue et serve de base à la rose. Toutefois ce « blanc manger » ne m’a pas du tout plu, j’ai donc décidé de vous présenter la recette sans cette partie, car il me semble que l’on peut parfaitement s’en passer pour peu que l’on serve ce dessert avec des petits gâteaux (comme des madeleines) ou un sorbet.

En tout cas, il ne m’est pas resté une seule coupe, j’en déduis donc que, malgré le gout particulier de la rose, tout le monde à apprécié. 😉

Lire la suite »

Comments Un commentaire »

Lors du mois de mai j’ai réalisé tout un repas sur le thème de la cuisine au fleurs. C’était le défi et, si j’en crois les invités, je l’ai relevé de main de maître. Du coup je vous distille les recettes que j’ai utilisées petit à petit.

J’ai essayé cette recette par hasard car je n’avais pas pu me procurer de fleurs fraiches de chrysanthème pour préparer les truite aux fleurs que j’envisageais au début. Du coup, c’était la première fois que j’utilisais des huiles essentielles en cuisine.

Je dois avouer que si j’ai eu la main lourde pour la première truite, je ne regrette absolument pas l’essai car j’ai appris à calmer ma générosité en huile pour les autres,  et j’apprécie beaucoup cette recette. Contrairement à l’idée reçue, la fleur d’oranger ne masque pas les autres gouts, elle relève le poisson tout en introduisant une saveur « exotique »  parfaitement adaptée à leur chair fine.

J’ai appliqué la recette à des filets de truite et de la truite entière. A choisir je conseille plutôt le filet, mais quand on a des amis pêcheurs il faut aussi savoir s’adapter :p

Lire la suite »

Comments 2 commentaires »

Cette spécialité a été plébiscitée et la pression du public pour obtenir la recette est régulière. Du coup, je me fend d’un beau geste et je vous livre la composition de cette bonne idée culinaire, directement inspirée d’un macaron de chez Lenôtre 😉

La recette

Ingrédients :

1 demi plaque de chocolat noir pâtissier, 1 demi plaque de chocolat noir « corsé », 7 blancs d’œuf, deux pincées de sel, 1 goutte de vinaigre, 1 à 2 shots de liqueur de violette

Préparation :

1. Battre les œufs en neige (avec la pincée de sel et la goutte de vinaigre pour que ça prenne mieux)

2. Faire fondre le chocolat au bain-marie, éventuellement avec un peu de beurre si vous y avez droit, sinon une lichette d’eau fait très bien l’affaire.

3. Remuer régulièrement pour que ça fonde bien (je dis juste ça pour caser une photo en fait).

4. Quand le mélange est homogène, verser entre 1 et 2 shots de liqueur de violette selon les gouts. 1 c’est très léger, 2 très prononcé, 1 et 1/2 me semble une bonne mesure.

5. Versez le chocolat dans votre saladier

6. Intégrer un tiers des blancs battus, et mélanger à la spatule en essayant de ne pas trop les casser. Intégrer le reste des blancs petit à petit.

7. Reste bien sûr à mettre la mousse au frigo quelques heures pour que ça prenne, et à mettre un cadenas sur la porte pour que nulle trace de doigt n’entache la surface de ce dessert gourmand.

Comments 2 commentaires »